Nice en Provence-Alpes-Côte-d'Azur

En partenariat avec

Régionales 2021

Le climat politique en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour les élections régionales de juin 2021

  1. Le Rassemblement National toujours en tête du rapport de forces électoral. A moins de trois semaines du premier tour, la liste RN conduite par Thierry Mariani émerge en tête des intentions de vote. Avec 39%, le transfuge des Républicains progresse d’un point depuis la dernière enquête Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro et se rapproche de l’étiage du FN des élections régionales de 2015, au cours desquelles Marion Maréchal-Le Pen avait obtenu 40,6% au premier tour. A l’exception des jeunes électeurs (27%) et des cadres supérieurs (22%), le vote Mariani s’avère homogène à un haut niveau dans la plupart des catégories de population. Il dépasse les 40% chez les 35 ans et plus, les classes moyennes et le salariat, voire atteint 50% au sein des catégories populaires. Surtout, signe de la porosité entre électorats de droite et du RN, un tiers des électeurs de François Fillon à l’élection présidentielle de 2017 exprime une intention de vote en faveur de la liste RN. Dans ce contexte, celle-ci l’emporterait au second tour dans le cadre d’une triangulaire (43%, contre 38% pour la liste Muselier et 18% pour celle de gauche).

 

  1. Renaud Muselier en progrès, susceptible de l’emporter dans une configuration de duel. En dépit de cette poussée du RN, notre sondage confirme une forte incertitude quant à l’issue du scrutin dans cette région. En effet, fragilisé par les polémiques autour de l’accord avec La République en Marche, Renaud Muselier est plus que jamais candidat à sa réélection. Avec 35% des intentions de vote, son socle électoral est en hausse d’un point. En outre, il se situe très au-dessus du résultat de la droite aux dernières régionales qui, avec 26,5% pour la liste menée par Christian Estrosi, avait été devancée de 14 points par le FN. Bénéficiant de scores élevés dans un électorat âgé et issu des catégories supérieures, susceptible de se mobiliser le 20 juin, Renaud Muselier capte six électeurs de François Fillon sur dix (+3 points depuis notre dernière enquête). Dans le cadre d’un duel de second tour, sa liste l’emporterait de peu (51%) face à celle de Thierry Mariani. Cette configuration favorisant un vote anti-RN « d’élimination », selon l’expression « pasquaïenne », serait nettement plus favorable à Renaud Muselier qu’une triangulaire avec le RN et la liste de gauche.

 

  1. Une gauche en grande difficulté. Face au duel Muselier – Mariani, la gauche peine à exister. La liste conduite par Jean-Laurent Félizia ne recueille que 15% des intentions de vote. Le retrait de la liste LFI, testée lors de l’enquête précédente, ne modifie qu’à la marge son score (un point de plus seulement). Le poids de la gauche dans cette enquête apparait en baisse de 8 points par rapport à celui constaté aux dernières régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur (23,1%). La liste Félizia n’obtient des scores supérieurs à sa moyenne que chez les jeunes, les cadres supérieurs et les salariés du secteur public. Sans connaître la moindre dynamique à trois semaines du scrutin, la liste de gauche semble « condamnée » à arbitrer le match entre la droite et le RN et, par-là, à subir des pressions quant à son éventuel retrait au soir du premier tour.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 006 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 109 personnes, représentatif de la population de Provence-Alpes-Côte d’Azur âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 26 au 31 mai 2021.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Louise Jussian Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Nice en Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 006 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 109 personnes, représentatif de la population de Provence-Alpes-Côte d’Azur âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 26 au 31 mai 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories