Lille dans les Hauts de France

En partenariat avec

Régionales 2021

Le climat politique en Hauts-de-France pour les élections régionales de 2021

Sondage Ifop-Fiducial pour LCI et Le FIgaro sur le climat politique en Hauts-de-France pour les élections régionales de 2021

  • Xavier Bertrand apparaît en situation de force à un mois du scrutin. En tête au 1er tour et en situation de l’emporter au second, la liste menée par président de la majorité régionale sortante apparait « attrape tout ». Sa liste parvient en effet à rassembler très largement l’électorat de droite (71% des électeurs Fillon 2017), mais surtout à siphonner l’électorat d’Emmanuel Macron (41%), voire à percer à gauche (20% des mélenchonistes)… voire dans l’électorat frontiste (15% des électeurs Le Pen des régionales). Dans ce contexte, le rapport de forces observé aux élections régionales précédentes est bouleversé : quand Marine Le Pen en 2015 devançait Xavier Bertrand de plus de plus de 15 points, ce dernier obtient à date 3 points de plus que Sébastien Chenu.

 

  • La liste du Rassemblement National émerge à un niveau d’intentions de vote élevé, supérieur à l’étiage de Marine Le Pen dans cette région à l’élection présidentielle de 2017 (31%). L’écart observé entre Sébastien Chenu et Xavier Bertrand demeure ténu, se situant dans la marge d’erreur. Dans ce contexte, l’ordre d’arrivée entre les deux listes favorites reste incertain dans la dernière ligne droite avant le 1er tour. Sébastien Chenu peut d’ailleurs compter sur un électorat RN mobilisé et très certain de son choix (88%, contre 66% pour la liste Bertrand). Dans le détail, et en miroir du contraste LREM-RN observé aux élections depuis l’élection d’Emmanuel Macron, les listes de Xavier Bertrand et de Sébastien Chenu attirent des électorats antagonistes : le président sortant capitalise chez les plus âgés, les CSP+ et les diplômés, quand le challenger trouve des appuis massifs chez les jeunes, les CSP- et les moins diplômés.

 

  • La liste de la gauche unie comme celle de la majorité présidentielle ne semblent pas en mesure de troubler le match entre Xavier Bertrand et le Rassemblement National. Les intentions de vote en faveur de Karima Delli s’avèrent systématiquement inférieures à celles mesurées pour la gauche à tous les scrutins précédents (24,8% au 1er tour de 2017, 28,2% aux dernières régionales). Tout se passe comme si l’union « arithmétique » des forces de gauche ne parvenait pas à créer une dynamique électorale. La situation de la République en Marche apparait encore plus compliquée. L’arrivée comme tête de liste dans le Pas-de-Calais d’Éric Dupont-Moretti n’a pas eu d’effet quant à une remobilisation de l’électorat macronien. Se fait plus que jamais jour une incertitude quant à la capacité de la liste Pietraszewski à franchir le seuil des 10%, synonyme d’accès au second tour.

 

Retrouvez notre enquête sur :

Le climat électoral en Provence-Alpes-Côte d’Azur pour les élections régionales de juin 2021

Et tout savoir sur notre partenariat exclusif avec le Groupe TF1 pour les trois prochaines séquences électorales 2021/2022

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 933 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 018 personnes, représentatif de la population des Hauts-de-France âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 20 mai 2021.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Lille dans les Hauts de France

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 933 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 018 personnes, représentatif de la population des Hauts-de-France âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par département et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 20 mai 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories