Sondage 07/09/2014

Le regard des Français sur François Hollande

A mi-mandat, les Français tiennent pour principal grief à François Hollande de ne pas avoir tenu ses engagements pris lors de la campagne présidentielle (pour 50%) et son manque de résultats sur le plan économique (46%). La manière dont il exerce la fonction présidentielle et la progression du nombre de chômeurs sont également mentionnées par une part importante des Français (respectivement 39% et 29%). L’exposition de la vie privée de François Hollande, quant à elle, ne cristallise « que » 13% des griefs malgré l’emballement médiatique de la semaine passée. Enfin, seuls 9% des Français n’ont aucune critique à formuler à l’endroit du président de la République.

Face à cette situation, les principales mesures que doit prendre François Hollande au cours des prochains mois sont, selon les Français, d’ouvrir son gouvernement à des personnalités du centre et de la droite et la dissolution de l’Assemblée nationale (pour 23% des Français chacune). La nomination de personnalités du Front de Gauche et d’Europe Ecologie Les Verts au gouvernement serait souhaitable pour une partie marginale de l’opinion (12%), de même qu’un simple remaniement (11%). Il est important de noter qu’à la question des marges de manœuvre de François Hollande, la majorité relative des Français considère qu’il ne devrait rien faire parmi toutes celles évoquées (31%).

Dans ce climat difficile pour le président de la République, 85% des Français déclarent qu’ils ne souhaiteraient pas que François Hollande se présente à la prochaine échéance, en 2017. De 65% chez les sympathisants du Parti Socialiste (une majorité), cette proportion dépasse les 90% chez les proches de l’UMP et du Front National. Au-delà du souhait, le pronostic sur la candidature de François Hollande à la prochaine élection présidentielle se révèle lui aussi en défaveur de celui-ci puisqu’une majorité de Français estime qu’il ne sera pas candidat (55%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 988 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 5 au 6 septembre 2014.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories