En partenariat avec

Sondage

Le regard des habitants des villes taurines sur la corrida

L’Ifop a réalisé une étude sur le regard porté sur la corrida par les Français vivant dans une commune disposant d’une arène. Celle-ci révèle que la majorité des habitants de ces communes est opposé à l’interdiction de cette pratique traditionnelle.

 

D’abord, assez logiquement, les populations vivant dans des communes de « première catégorie » du monde dit « taurin » sont une majorité à avoir déjà assisté à une corrida (57%) alors que cette pratique est beaucoup moins répandue parmi l’ensemble des Français (16%). Au sein des communes concernées, cette culture est davantage encore ancrée parmi les générations les plus âgées (75% des 65 ans et plus y ont déjà assisté contre 33% pour les 18-24 ans).

 

De plus, les résidents des communes en question sont plus des trois-quarts à estimer que la corrida fait partie intégrante de la culture des villes « taurines » (78%) et plus des deux tiers à penser que ces pratiques ont toute leur place dans l’organisation des ferias et des fêtes votives des villes de tradition taurine (72%).

 

Enfin, les habitants des villes taurines sont majoritairement défavorables à une interdiction complète de la corrida : seuls 32% y sont favorables (contre 55% pour l’ensemble des Français). Cependant, ils sont nombreux à souhaiter la fin de la mise à mort du taureau (61%) ou encore l’interdiction de cette pratique pour les moins de 13 ans (63%). Le maintien de la corrida dans les villes taurines illustre une nouvelle fois le décalage des réponses entre les villes disposant d’arènes et l’ensemble des Français, car sept habitants des communes en question sur dix (71%) y sont favorables contre une minorité (46%) pour l’ensemble des Français.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 602 personnes, représentatif de la population des communes disposant d’une arène classées « première catégorie » dans le monde taurin (Arles, Bayonne, Béziers, Dax, Mont-de-Marsan, Nîmes et Vic-Fezensac) âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.

Les interviews ont été réalisées par téléphone du 24 au 29 janvier 2022.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Gautier Jardon Chargé d’études – Département Opinion et Stratégies d’Entreprise

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 602 personnes, représentatif de la population des communes disposant d’une arène classées « première catégorie » dans le monde taurin (Arles, Bayonne, Béziers, Dax, Mont-de-Marsan, Nîmes et Vic-Fezensac) âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.

Les interviews ont été réalisées par téléphone du 24 au 29 janvier 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories