En partenariat avec

Sondage 09/11/2017

Le tableau de bord politique – Novembre 2017

Après une hausse notable de la popularité de plusieurs membres du gouvernement en octobre, la vague de novembre 2017 du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, se distingue par une stabilité globale de l’exécutif à quelques exceptions près. On retiendra notamment que :

– Emmanuel Macron continue de cliver les Français malgré une popularité en légère progression. 52% des personnes interrogées déclarent avoir une bonne opinion du président de la République – soit une hausse de 2 points par rapport au mois dernier – tandis que 46% en ont une mauvaise. Dans le détail, le chef de l’Etat bénéficie d’une hausse spectaculaire des bonnes opinions à droite (54% +18) qui compense largement une baisse observée depuis le début du quinquennat à gauche et en particulier parmi les sympathisants du PS (50% – 5). Plus que jamais Emmanuel Macron peut compter sur le soutien de sa base puisque la quasi-unanimité des proches de La République en Marche dit en avoir une bonne opinion (95%, +2). Le Premier ministre s’inscrit dans une dynamique similaire et gagne 1 point en novembre, du fait d’un soutien croissant des sympathisants de droite (66% +13) et de La République en Marche (85% +2).

– En dehors du couple exécutif, les autres personnalités de la majorité présidentielle voient leur popularité se stabiliser hormis Christophe Castaner, récemment désigné pour prendre la tête du mouvement La République en Marche. Ce dernier bénéficie en effet d’une progression de 5 points en novembre (28% de bonnes opinions). Les autres membres du gouvernement connaissent des évolutions moins amples à l’image de la ministre des Sports Laura Flessel (54% de bonnes opinions, -1) ou du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot (68%, +1).

– S’agissant de l’opposition, Laurent Wauquiez gagne du terrain alors qu’il se prépare à prendre la présidence du parti Les Républicains (39% +4) et atteint ainsi le même niveau de popularité que Valérie Pécresse (39% =). Une progression qui s’explique principalement par une adhésion croissante parmi les sympathisants de la droite nationale (+14 points de bonnes opinions chez Debout la France à 59% et +15 points au Front National à 48%), qui compense une forte baisse parmi les proches des LR (63% -8). De l’autre côté de l’échiquier politique, Jean-Luc Mélenchon perd 3 points (43% de bonnes opinions) en novembre quand l’ancien premier ministre de François Hollande, Bernard Cazeneuve en gagne 6 et atteint ainsi la deuxième place du classement.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) Du 3 au 4 novembre 2017.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.