En partenariat avec

Sondage 27/04/2017

Le vote des électorats confessionnels au 1er tour de l’élection présidentielle

L’appartenance religieuse apparait toujours comme un déterminant du vote, au vu des différences de comportements électoraux en fonction de la confession au premier tour de l’élection présidentielle.

Si les catholiques, traditionnellement électeurs de droite, ont largement voté pour François Fillon au premier tour (28%), le second tour pourrait marquer leur division. Quand bien même le candidat des Républicains a appelé à voter en faveur d’Emmanuel Macron, une partie de l’électorat catholique pourrait ainsi se tourner vers l’extrême droite. Ainsi, les catholiques de droite sont aussi nombreux que la moyenne à déclarer qu’ils voteraient pour Marine Le Pen au second tour (22%), sauf pour les catholiques pratiquants (15%) et les pratiquants réguliers (12%), moins tentés par l’extrême droite.

L’électorat musulman accorde lui plutôt son vote aux candidats de gauche : 37% ont voté pour Jean-Luc Mélenchon et 17% pour Benoît Hamon.
Le candidat socialiste perd presque totalement le vote catholique puisque quand François Hollande réunissait 24,5 % des suffrages des catholiques, il n’en reste plus que 4% en 2017. Ces catholiques de gauche se sont ainsi massivement ralliés à Emmanuel Macron, mettant l’ensemble des catholiques au même niveau que l’ensemble de l’électorat (22%).

Enfin, les électeurs se déclarant « sans religion » n’ont manifestement pas vocation à suivre les partis classiques puisqu’ils se répartissent entre Jean-Luc Mélenchon (28%), Emmanuel Macron (24%), et Marie Le Pen (23%). Pratiquement absent des partis historiques, l’électorat « sans religion » vote aux extrêmes ou refuse le clivage gauche-droite.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 5770 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) le 23 avril 2017.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Réalisée pour Impact AI, l’édition 2019 témoigne d'une meilleure connaissance de l'Intelligence artificielle et d'un plus grand recours.  1 - L’Intelligence...

Sondage

Notoriété et image de l’Intelligence Artificielle auprès des Français et des salariés – Vague 2

Cette deuxième édition de l'étude réalisée pour SMAAART confirme l'intérêt croissant pour les téléphones reconditionnés.  Le concept du téléphone...

Sondage

Image des entreprises commercialisant des téléphones reconditionnés, perceptions et intentions d’achat

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.