En partenariat avec

Sondage 10/06/2015

Les Français et la candidature de François Hollande

Ce sondage réalisé par Ifop en exclusivité pour Atlantico présente une position très fragilisée de François Hollande. Ainsi, à la question “qu’est ce qui pourrait vous inciter à voter pour François Hollande à l’élection présidentielle de 2017?”, deux tiers des Français (67%) déclarent ne pas du tout envisager de voter pour l’actuel chef de l’Etat. Parmi ceux qui pourraient envisager de voter pour François Hollande, 18% des Français accompliraient ce geste par défaut, par rejet des autres candidats. Les qualités intrinsèques du potentiel candidat, ou les bonnes raisons de voter pour François Hollande (son bilan, son projet, sa personnalité) rassemblent à elles trois seulement 15% de l’électorat.

Parmi les gens ayant voté pour le candidat socialiste en 2012, soit son électorat naturel, on observe que 28% des gens n’envisagent pas du tout de voter pour François Hollande lors d’une éventuelle candidature pour 2017, soit plus d’un quart ; quand un tiers de ces mêmes électeurs voteraient pour lui par dépit. Ce sont enfin 40% de ses anciens soutiens du premier tour en 2012 qui voteraient pour de “bonnes raisons”, c’est-à-dire pour son bilan (16%), son projet (15%), sa personnalité (8%).

Dans le cadre d’une candidature à sa propre succession, François Hollande aurait raison de faire campagne avec Manuel Valls à ses côtés pour 46% des Français, qui considèrent l’actuel Premier ministre comme un atout dans cette perspective, contre 28% qui le voient comme un handicap et 26% ni comme l’un, ni comme l’autre. Chez l’ensemble des Français, Manuel Valls est la seule personnalité de gauche majoritairement considérée comme un atout pour la campagne de François Hollande pour 2017. A contrario, quasiment toutes les personnalités proposées constituent des atouts pour les sympathisants socialistes, à l’exception notable de Christiane Taubira (39% la voient comme un handicap) et Julie Gayet (46%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 4 au 8 juin 2015.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories