En partenariat avec

Sondage 08/12/2014

Les Français et la CGT

Au lendemain de la clôture des élections professionnelles dans la fonction publique, un peu moins d’un tiers des Français (31%) déclare avoir une bonne opinion de la CGT, soit un score en baisse de 14 points par rapport à celui mesuré en mars 2013 (45%), juste avant l’élection du nouveau secrétaire général. Le niveau de mauvaise opinion à l’égard de la CGT atteint ainsi 63%, soit le plus haut mesuré par l’Ifop depuis 2002.

Si le contexte syndical morose peut expliquer un fléchissement de la cote d’opinion de la CGT, à travers la défiance à l’égard des organisations syndicales et politiques, ainsi que le relatif échec des dernières mobilisations (grève à la SNCF, etc.), une baisse de cette ampleur est sans doute en partie imputable à l’agitation médiatique continue des derniers mois autour du train de vie de Thierry Lepaon, actuel secrétaire général de la Confédération Générale du Travail.

Dans le détail des résultats, on observe que le niveau de bonne d’opinion de la CGT demeure plus élevé chez les salariés (37%), en particulier chez ceux du secteur public (41%). On remarque également qu’il est plus haut chez les jeunes (41% des moins de 35 ans), les catégories populaires (41%) et les sympathisants de gauche (52%, jusqu’à 68% chez les proches du Front de Gauche), ces niveaux étant tout de même nettement moindres que ceux mesurés en 2013, signe que la détérioration de la cote d’opinion de la CGT concerne même les segments de la population qui lui sont traditionnellement favorables (-21 points parmi les ouvriers et -20 points auprès des moins de 35 ans). A contrario, les plus âgés (seulement 17% des personnes de 65 ans et plus ont une bonne opinion de la CGT), les travailleurs à leur compte (23%) ainsi que les sympathisants de l’UMP (18%) se révèlent les moins conciliants à l’égard de la CGT.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 3 au 5 décembre 2014.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories