En partenariat avec

Sondage 19/05/2015

Les Français et le libéralisme – Vague 2

Des trois mots de la devise de la République française, « liberté » est toujours celui qui est préféré aux autres par les Français, et cette préférence est d’autant plus nette qu’elle concerne désormais la moitié d’entre eux, lorsqu’un petit tiers (32%) penche pour « égalité » et seulement 18% pour « fraternité ».

Concernant précisément les libertés, celles-ci semblent garanties en France pour la majorité des Français, à commencer par la liberté d’expression, réaffirmée haut et fort lors des manifestations historiques de janvier en réponse à l’attentat de Charlie Hebdo (73%, soit une hausse de 5 points), mais aussi le droit de propriété (72%), la liberté d’entreprendre (62%) ou encore le respect de la vie privée (56%, +5 points).

Les Français n’attendent pas que l’Etat joue un rôle aussi important en matière sociale qu’économique, mais restent attachés aux services publics.
 
En cette période de lente et difficile reprise, où le chômage atteint des niveaux particulièrement élevés, les Français semblent attendre davantage d’Etat pour relancer l’économie française, mais, dans le même temps, une politique plus « libérale » sur les questions sociales. En effet, alors qu’une majorité d’entre eux (58%) estime que l’Etat devrait intervenir davantage en matière économique, près de la moitié (47%) considère qu’il est trop protecteur en matière sociale.

La place de l’Etat n’en reste pas moins centrale pour les Français qui se montrent toujours très attachés au fait que certaines activités soient assurées par le secteur public, et non par le privé. C’est le cas, en particulier, et alors que la réforme du collège fait actuellement l’objet de vifs débats, de l’éducation (84%, +5 points par rapport à 2014). Concernant les autres activités testées (santé, transports en commun, gestion de l’eau, culture et loisirs…), elles devraient toutes relever du public selon une majorité de Français, y compris le passage du permis de conduire, non testé l’année dernière. Sur ce dernier, près de deux Français sur cinq (38%) considèrent toutefois qu’il pourrait être assuré par le privé.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 968 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 28 au 30 avril 2015.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories