En partenariat avec

Sondage

Les Français et le vote en ligne

Une forte notoriété du vote en ligne, essentiellement portée par les plus diplômés et par les salariés des grandes entreprises

 

Près des 3/4 des Français âgés de 18 ans et plus (73%) ont déjà entendu parler du vote en ligne. La qualité de cette connaissance dispose en revanche d’une marge de progression, puisqu’ils sont 42% à déclarer savoir précisément de quoi il s’agit.

Dans le détail, cette notoriété est surtout portée par les plus âgés (65 ans et plus, 81%, +8 points vs global), tandis que les jeunes de 18-24 ans n’ont entendu parler du vote en ligne qu’à hauteur de 62% (-11 points). Le constat peut s’avérer déceptif pour des « digital natives » et montre que les enjeux de votes, qu’ils soient numériques ou non, suscitent encore peu d’intérêt auprès de cette cible. Le vote en ligne est également fortement présent à l’esprit auprès des cadres et des plus diplômés. Chez les cadres, le niveau de connaissance atteint 93% loin devant les catégories populaires et notamment les ouvriers (58%). De leur côté, les plus diplômés sont la catégorie qui affiche la meilleure connaissance du vote en ligne (88% vs 59% chez les non diplômés). Plus spécifiquement dans l’univers B to B, les salariés des entreprises de 1000 salariés et plus affichent eux aussi un niveau de connaissance plus élevé (84%) que les salariés des entreprises de moins de 250 salariés (72%).

 

 

… Mais une faible expérience du vote en ligne qui tend cependant à se démocratiser dans un contexte professionnel et associatif.

 

Au-delà de cette connaissance, à date, 22% des Français ont déjà participé à un vote en ligne, dont 14% plusieurs fois.

Les cadres sont à nouveau les plus nombreux à en avoir fait l’expérience (35%). Les habitants de l’Île-de-France sont également les plus fortement représentés avec 32% d’expérimentation de cette pratique contre 19% des habitants de la province. Plus précisément, les personnes travaillant dans une entreprise privée cotée en Bourse sont 34% à y avoir participé contre seulement 13% pour les entreprises non cotées en Bourse.

 

Concernant les différentes possibilités de recours, parmi ceux ayant déjà participé à un vote en ligne, le vote dans un contexte professionnel est le plus fréquent, avec 65% de recours (soit 14% sur l’ensemble des Français), dont 37% plusieurs fois.

 

 

Le vote en ligne jouit d’une bonne image globale et de bénéfices perçus concrets tels que praticité, proximité et gain de temps.

 

65% des Français ont une bonne opinion du vote en ligne dont 14% une « très bonne opinion » (14%). Les diplômées du supérieur (76%) et les cadres (79%) se montrent particulièrement enthousiastes. Dans la vie active, les salariés occupant une fonction de  commercial (80%) et une fonction support (73%) comme ceux travaillant dans des entreprises cotées en Bourse (72%) sont également nombreux à en avoir une bonne opinion.

 

 

Le vote en ligne constitue un levier potentiel indéniable de mobilisation des électeurs lors de la prochaine élection présidentielle.

 

Dans un contexte d’abstention croissante à toutes les échéances électorales, le vote en ligne se pose en solution crédible pour ralentir ce mouvement. Ainsi, pour deux tiers des répondants (65%), le vote en ligne pourrait inciter les électeurs à se déplacer pour l’élection présidentielle de 2022. Sur l’échiquier politique, les personnes proches de la majorité présidentielle et d’Europe-Ecologie-les-Verts se montrent les plus convaincus de la capacité du vote en ligne à mobiliser les électeurs (respectivement 79% et 75%). Ces formations séduisent en effet une forte proportion de jeunes diplômés et de cadres, plus acquis à de nouvelles technologies. Rappelons par ailleurs que EELV a organisé sa primaire en ligne.

Plus précisément, 17% des répondants jugent le vote en ligne « très efficace ». Parmi eux les moins de 18-24 ans ans sont surreprésentés (25% soit 8pts de plus que la moyenne). A l’opposé, 12% demeurent sceptiques, estimant que le vote en ligne serait totalement impuissant à remobiliser les électeurs, un sentiment partagé par les moins diplômés (23%, +11pts par rapport à la moyenne), les sympathisants du Rassemblement National (18%, +6pts) et les personnes sans sympathie partisane (17%, +5pts).

 

 

Pour accéder au rapport complet de l’étude, cliquez ici :

https://content.slib.com/etude-ifop?utm_campaign=site-ifop

Document à télécharger

Les Résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 17 novembre 2021.

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate & Work Experience

Chloé Tegny Chargée d’études - Opinion & Stratégies d’Entreprises

Document à télécharger

Les Résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 17 novembre 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories