En partenariat avec

Sondage 26/06/2014

Les Français et l’éducation

L’édition du soir est le premier média numérique français conçu spécifiquement pour tablettes numériques (Apple ou Androïd) par Ouest-France. Elle est téléchargeable sur l’Apple Store ou Google Play.

Dans le cadre de son Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves (PISA), l’OCDE soulignait dans son rapport de 2013 les difficultés du système éducatif français dans la compétition internationale. Alors que vient de s’ouvrir le débat sur la modification du système de notation des élèves, le sondage Ifop pour L’Edition du Soir révèle que les Français sont conscients des failles du système éducatif national, tout en percevant une détérioration de l’école sur un certain nombre de points.

– Les Français sont de plus en plus nombreux à considérer que l’école apprend principalement aujourd’hui la peur de l’échec (49% de citations, +11 par rapport à juillet 2007) et le dégoût des études (35%, +13). A contrario, la transmission du goût de la réussite (14%, -9) et du sens de la discipline (12, -5) apparaît de moins en moins effective. Ces résultats contrastent avec ce que les personnes interrogées ont ressenti au cours de leur parcours scolaire. Ainsi, à l’époque, l’envie d’apprendre (47%) et le sens de la discipline (34%) étaient alors les principales valeurs transmises.

– Bien que largement majoritaire, le bien-être des enfants à l’école semble se dégrader. Si parents d’élèves et non-parents d’élèves s’accordent en considérant en majorité que les enfants se sentent bien à l’école, on note une dégradation de leur appréciation de l’épanouissement en milieu scolaire. Ainsi, 84% des parents d’élèves jugent que leurs enfants se sentent bien à l’école, traduisant un reflux par rapport à 1998 (-10 points). Cette baisse est encore plus significative parmi les non-parents d’élèves, lesquels sont aujourd’hui 63% à estimer que les enfants s’épanouissent à l’école, soit une baisse de 18 points.

– Dans ce contexte, la suppression du système de notation à l’école ne recueille toujours pas l’adhésion majoritaire des Français. Seuls 26% d’entre eux sont en effet favorables à la suppression des notes à l’école. Ce résultat représente cependant une hausse par rapport à une précédente mesure en août 2012 (+6 points). Malgré l’ouverture du débat par le Ministre de l’Education Nationale Benoît Hamon cette semaine, la suppression des notes à l’école serait donc difficilement comprise des Français.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 24 au 25 juin 2014.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Esteban Pratviel Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories