Sondage 13/09/2015

Les Français et les conséquences d’une intervention militaire en Syrie

Présentée comme l’une des solutions pouvant permettre de limiter les flux de migrants du Moyen-Orient vers l’Union Européenne, la solution d’intervenir militairement au sol pour résoudre le conflit en Syrie est soutenue par les Français. Selon le sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche, une majorité d’entre eux y est favorable dans le cadre d’une coalition internationale (56%).

– 56% des Français se prononcent pour une participation de la France, au sein d’une coalition internationale, à une intervention militaire terrestre en Syrie contre l’Etat Islamique. 44% des personnes interrogées adoptent la position inverse, parmi lesquelles sont surreprésentés les femmes (50%), les 65 ans et plus (58%) et les non-diplômés (53%). Les sympathisants du Front de Gauche figurent parmi les plus rétifs également, faisant écho à un pacifisme et un antimilitarisme plus prononcé au sein de cette frange de la population (53%).
 
-Les réticences vis-à-vis de la participation de la France à une intervention militaire terrestre au sein d’une coalition internationale en Syrie semblent revêtir deux aspects principaux. D’une part, les Français sont partagés s’agissant du meilleur moyen de mettre fin à la crise syrienne. 48% d’entre eux considèrent que seule une intervention militaire internationale peut résoudre la crise actuelle en Syrie, tandis que 50% perçoivent d’autres moyens. D’autre part, les personnes interrogées semblent craindre les pertes humaines dans les rangs français que pourraient engendrer une intervention militaire terrestre. Le niveau d’approbation de la participation de la France à une telle intervention (56%) est inférieur de 10 points par rapport à celui de l’approbation de la participation de la France à l’intervention internationale telle qu’elle a lieu actuellement (66% selon un sondage Ifop pour Atlantico.fr réalisé en mai 2015).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 11 au 12 septembre 2015.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Esteban Pratviel Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories