En partenariat avec

Sondage

Les Français et les spectacles vivants

Les passionnés veulent rattraper le temps perdu après deux ans de confinements et de restrictions

 

 Les spectateurs réguliers de concerts et spectacles vivants ont envie d’en retrouver le goût : 87% d’entre eux déclarent en effet que ne pas pouvoir assister à un concert lors des périodes de confinements et de restrictions leur a manqué et 90% ont l’intention de se rendre à un concert ou un festival cet été.

Ramenés à l’ensemble des Français, les chiffres sont logiquement moins élevés mais témoignent néanmoins de l’attraction du spectacle vivant sur une proportion conséquente de l’opinion. Quatre Français sur dix avouent ainsi un manque à ne pas avoir pu assister à des concerts ces dernières années et 42% ont l’intention de s’y rendre cet été. De manière traditionnelle dans l’analyse des pratiques culturelles, ces intentions sont fortement déterminées par le capital culturel : 57% des membres des catégories supérieures pour 44% de ceux des catégories populaires.

 

Le live : l’expérience de concert privilégiée pour les Français 

 

Les usages dans les « modes de consommation » d’un concert se sont diversifiés et dévoilent des pratiques regroupant des parts conséquentes de la population. Ainsi, en période « normale », hors covid, plus d’un Français sur deux (52%) regarde au moins une fois par an un concert à la télévision, 41% assistent au moins une fois par an à un concert live, en salle, festival ou dans un bar, 32% regardent au moins une fois par an un concert en replay sur des plateformes comme YouTube ou Netflix et 29% assistent au moins une fois par an à un concert en direct ou en replay sur les réseaux sociaux. Les usages varient logiquement en fonction de l’âge : 60% des 65 ans et plus regardent un concert à la télévision au moins une fois par an pour 45% des moins de 35 ans ; 35% des moins de 35 ans regardent au moins une fois par an un concert sur les réseaux sociaux ou les plateformes pour 20% des plus de 65 ans.

Le live reste le mode de partage du concert et du spectacle vivant privilégié par une majorité de Français (53%), loin devant tous les autres usages (19% pour la télévision, 7% pour les plateformes et les réseaux sociaux).

 

Les jeunes ouverts à de nouvelles expériences numériques pour l’avenir

 

32% des Français, 41% des spectateurs réguliers de concert et 52% des moins de 35 ans, se disent intéressés à l’avenir par une expérience de concert dans le métaverse. 34% des Français, 49% des spectateurs réguliers de concert et 52% des moins de 35 ans le sont également par une expérience de réalité augmentée lors d’un concert ou d’un festival. La moitié de ceux qui se disent intéressés par ces nouvelles expériences seraient prêts à payer pour en bénéficier.

 

Enfin, 46% des Français, 63% des moins de 35 ans et 70% des spectateurs réguliers de concert, seraient intéressés à l’avenir par une expérience élargie du concert ou du festival (live, réalité augmentée, échanges avec les artistes après), l’intérêt demeurant pour toutes ces catégories fortement dépendant du prix.

 

Les propositions portées par le secteur suscitent l’adhésion des Français

 

Toutes les propositions visant à développer le secteur de la musique et du live, et à en assurer son financement, recueillent une large approbation. Les Français adhérent à des positions de principe claires sur la nécessaire rémunération et protection des créateurs.

 

-L’éducation artistique est largement souhaitée : huit Français sur dix se prononcent pour son renforcement autour de la musique à l’école

 

-La rémunération et la protection de la création créent une large adhésion : 80% des Français sont favorables à l’obligation pour les plateformes numériques qui diffusent de la musique à participer au financement de la création musicale en France et 73% à la création d’un droit de propriété intellectuelle pour les créateurs de spectacles live dont la captation est diffusée (plateformes, réseaux sociaux, audiovisuel).

 

-Enfin, la nécessité d’un soutien à la filière et au secteur rassemble plus de deux tiers des Français : 68% sont favorables à l’augmentation du soutien financier de l’Etat au secteur du spectacle vivant pour lui permettre d’investir dans de nouvelles créations après deux ans d’épidémie.

 

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1020 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 7 au 8 juin 2022.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Marion Chasles-parot Directrice d'Etudes - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Lisa Roure Chargée d’études - Opinion & Stratégies d’Entreprise

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1020 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 7 au 8 juin 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories