Sondage 16/10/2016

Les Français, la candidature de F. Hollande et l’adéquation de candidats aux valeurs de la gauche

Après la parution du livre de Gérard Davet et de Fabrice Lhomme Un président ne devrait pas dire ça…, le sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche montre que les Français désapprouvent les échanges fréquents que peut avoir François Hollande avec des journalistes et rejettent sa candidature à la prochaine élection présidentielle.

– Seulement 14% des Français déclarent souhaiter la candidature de François Hollande à l’élection présidentielle. A contrario, 86% n’y sont pas favorables, et surtout 62% ne le souhaitent pas du tout. Ces résultats viennent confirmer, voire accroître la baisse observée entre avril (20%) et septembre (15%). Le Président de la République peine en outre à convaincre dans son propre camp. 40% des sympathisants du Parti Socialiste militent pour une nouvelle candidature du chef de l’Etat, et surtout 34% seulement de ses électeurs du premier tour de l’élection présidentielle de 2012. Au-delà de ces souhaits, les Français ont toutefois peu de doutes sur les velléités de François Hollande : 73% des personnes interrogées pronostiquent qu’il sera candidat à sa réélection.

– Illustration de cette défiance à l’égard du Président de la République, Jean-Luc Mélenchon apparaît aux yeux des sympathisants de gauche comme la personnalité qui incarnerait le mieux les idées et les valeurs de la gauche à la prochaine élection présidentielle (34% de citations). François Hollande vient ensuite, à égalité avec Emmanuel Macron (19%) et Arnaud Montebourg (19%), tandis que Cécile Duflot arrive en dernière position (9%). Manuel Valls semble quant à lui être définitivement associé au bilan du Président de la République. En cas d’absence de celui-ci, le Premier Ministre obtient en effet un score comparable (21%), à distance de Jean-Luc Mélenchon (34%).

– S’il convient de relativiser leur portée, les confidences faites par François Hollande à des journalistes, dont certaines font l’objet d’un livre paru la semaine dernière, ne plaisent pas aux Français. 78% des personnes interrogées déclarent qu’il n’est pas justifié que le chef de l’Etat s’exprime autant face à des journalistes car cela peut donner l’impression qu’il parle à tort et à travers au lieu d’être concentré sur la conduite des affaires du pays. A l’inverse, 22% jugent qu’il est justifié que François Hollande s’exprime beaucoup à travers ces livres afin d’expliquer son action comme Président de la République et dresser le bilan de son quinquennat.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1501 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 13 au 14 octobre 2016.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Esteban Pratviel Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories