Sondage 20/07/2014

Les indices de popularité – Juillet 2014

Valls, la fin de l’état de grâce.

Le Premier ministre perd 6 points et passe sous la barre des 50% de satisfaits. François Hollande remonte chez les sympathisants PS.

Rien n’y fait, ni les cérémonies anniversaires du débarquement de 1944 ni le défilé du 14-Juillet. La désillusion sociale, confirmée mois après mois à l’égard de François Hollande, est si forte qu’on la retrouve à nouveau dans le baromètre Ifop-JDD en juillet. Le chef de l’État recueille seulement 18% de satisfaits – comme en avril, en mai et en juin. Elle demeure à son plus bas niveau. Le mécontentement frôle les 100% chez les sympathisants UMP (96%), UDI (95%) et FN (94%) ; il dépasse les 85% chez les commerçants, artisans et chefs d’entreprise (88%) et chez les ouvriers (87%). En revanche, l’indice de satisfaction remonte chez les électeurs socialistes, repassant au-dessus de la barre des 50% (56% contre 46% en juin).
Mauvais signe supplémentaire pour le président de la République, son Premier ministre recule. Manuel Valls accuse une baisse de 6 points, qui s’ajoute à celle du mois dernier (- 5 points). Avec 45% de satisfaits, il enregistre son plus bas résultat depuis sa nomination à Matignon. En deux mois, il a perdu 13 points chez les électeurs du Front de gauche et 19points à l’UMP, 20 points aussi chez les commerçants, artisans et chefs d’entreprise.

Le sentiment de l’inaction gouvernementale renaît.

D’une certaine manière, la statue complexe et contradictoire de Manuel Valls se fissure et se normalise dans l’opinion. D’un côté, chez les sympathisants du Parti de gauche, on met en cause le fait qu’il se soit « allongé devant les patrons » en « retardant la réforme de pénibilité », ou encore une ressemblance jugée grandissante avec Nicolas Sarkozy « par sa gestuelle et ses grands mots », selon les avis de sondés recueillis par l’Ifop. De l’autre, chez les sympathisants de droite, c’est encore l’ancien président qui joue le rôle de pierre de touche, mais en sens inverse. Ils considèrent que Manuel Valls « se contente de salir l’image de M. Sarkozy » ; « il attaque Sarkozy pour se protéger ». Bref, on lui reproche son « acharnement contre la droite ».
Par ailleurs, le sentiment de l’inaction gouvernementale renaît : « Je trouve que les décisions ne sont pas prises et qu’on n’a pas de lisibilité de leurs projets », dit un sondé. Pour un président stabilisé au plus bas et pour un Premier ministre qui commence à sortir de l’ambiguïté à son détriment, les vacances seront les bienvenues mais la rentrée s’annonce difficile.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 973 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 18 au 19 juillet 2014.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories