En partenariat avec

Sondage 26/08/2015

Les intentions de vote pour le 1er tour de l’élection présidentielle de 2017

Entrevue lors des dernières élections, la tripolarisation de la vie politique française se confirme à nouveau d’après la mesure des intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2017 réalisée par l’Ifop pour Paris Match. En dépit d’un avantage observé aujourd’hui pour Marine Le Pen, l’issue du premier tour du scrutin paraît très incertaine. L’hypothèse d’une candidature d’Arnaud Montebourg, plutôt que François Hollande ou Manuel Valls, soutenue par le Parti Socialiste, ne parvient pas actuellement à séduire l’électorat de gauche.

Quelles que soient les configurations testées, Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour de l’élection présidentielle. Avec un score oscillant entre 26% et 27% des intentions de vote selon l’offre proposée, la présidente du Front National devance systématiquement les autres candidats et paraît en mesure de se qualifier pour le second tour. Derrière, Nicolas Sarkozy (24% face à François Hollande, 23% face à Manuel Valls) et Manuel Valls (22%) ou François Hollande (20%) apparaissent comme les seules autres candidatures aujourd’hui en mesure de se qualifier pour le second tour. François Bayrou (11% face à François Hollande, 11% face à Manuel Valls) et Jean-Luc Mélenchon (9% face à François Hollande, 10% face à Manuel Valls) se situent en effet à un étiage inférieur, tandis que leurs concurrents seraient très nettement distancés. Notons que les différents résultats mesurés confirment les tendances observées précédemment, notamment en 2015, et l’incertitude qui pèse sur l’issue du premier tour.

Quelques jours avant la rencontre entre l’ancien ministre grec Yanis Varoufakis et Arnaud Montebourg lors de la fête de la Rose à Frangy-en-Bresse, la candidature de l’ancien ministre de François Hollande ne séduit pas les Français et l’électorat de gauche. Arnaud Montebourg n’obtiendrait aujourd’hui que 8% des intentions de vote au premier tour et serait devancé par Marine Le Pen (27%) et Nicolas Sarkozy (25%) d’une part, mais serait d’autre part débordé par Jean-Luc Mélenchon sur sa gauche (13%) et François Bayrou au centre (17%). Le troisième homme de la primaire organisée par le Parti Socialiste en 2011 ne positionne pas ainsi comme une alternative possible à François Hollande ou Manuel Valls ; il semble pâtir du fait que les Français ne croient pas que François Hollande ou Manuel Valls pourraient ne pas représenter le Parti Socialiste lors de l’élection présidentielle en 2017.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 950 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 17 au 19 août 2015.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories