allocution d'emmanuel Macron

En partenariat avec

Dossier spécial

Les réactions des Français à l’allocution d’Emmanuel Macron du 28 octobre

Le 28 octobre dernier, Emmanuel Macron annonçait la mise en place d’un reconfinement afin de lutter contre la montée de l’épidémie de coronavirus. Au lendemain de cette annonce et à la veille du reconfinement, comment les Français envisagent-ils l’avenir et adhérent-il aux mesures annoncées ?

 

Suite à la prise de parole du président de la République, le taux d’inquiétude vis-à-vis du virus connait une augmentation de 7 points pour atteindre 78%, taux qui n’avait plus été atteint depuis le confinement au mois de mars. Du point de vue économique, le taux d’inquiétude s’élève à 91%, soit le score le plus élevé mesuré depuis le début de la crise.

 

Si lors de son allocution, Emmanuel Macron est apparu présidentiel (74%), clair (72%) et faisant preuve d’autorité (63%), le taux de confiance dans le gouvernement pour gérer la crise connait une hausse de 4 points pour l’aide aux entreprises (51%) et pour la gestion de la crise sanitaire (41%). L’intervention d’Emmanuel Macron semble donc avoir nourri une prise de conscience des Français du niveau de risque sanitaire, et confirme la montée de la confiance dans son gouvernement. Il apparait toutefois convaincant pour à peine plus de la moitié des Français (54%) et peu rassurant (32%).

 

Dénotant avec le discours martial de la première annonce du confinement en mars dernier, ce discours s’est voulu plus pédagogue et permet à l’exécutif d’enregistrer une adhésion majoritaire des Français aux nouvelles mesures restrictives. Ainsi, la généralisation du télétravail est plébiscitée à 92%, tout comme les cours à distance dans les universités (83%), et l’interdiction des rassemblements dans les lieux privés (77%). A la différence du premier confinement, les visites dans les Ehpad restent autorisées, ce qui convainc 71% des Français. La mesure proposée dans cette étude remportant le moins d’adhésion est la fermeture des bars et restaurants, mais son taux d’adhésion reste majoritaire (53%).

 

Concernant la suite, les Français considérant que le confinement prendra bien fin le 1er décembre comme annoncé semblent largement minoritaires (12%). En effet, la majorité d’entre eux se prépare déjà à une poursuite du confinement, au moins jusqu’aux fêtes de fin d’année (53%), voire jusqu’après les fêtes de Noël et du Nouvel an (35%). Dans l’attente de nouvelles mesures, les Français semblent déjà se préparer à une période de confinement plus longue qu’annoncée.

 

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon 1 026 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne le 29 octobre 2020.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Louise Jussian Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

allocution d'emmanuel Macron

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon 1 026 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne le 29 octobre 2020.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories