En partenariat avec

Sondage

L’état du dialogue social en entreprise en 2022

Syndex et l’Ifop présentent les résultats de la 4ème édition de l’enquête sur l’état du dialogue social.

4 ans après les ordonnances, quel bilan pour la nouvelle instance de représentation des salariés, le CSE, au moment où un nouveau cycle électoral s’ouvre dans les entreprises ?

Quel est l’état d’esprit des représentants des salariés, des directions et des salariés ?

Cette enquête revient sur les effets de la crise sanitaire sur le dialogue social et met en lumière les perspectives sur l’avenir des relations sociales.

 

Un état d’esprit plutôt négatif pour les RP, avec une hausse du sentiment de déception et de colère

Si les salariés et les représentants du personnel partagent le constat d’une bonne situation économique de leur entreprise, meilleure qu’en 2021, ces derniers affichent un état d’esprit plutôt négatif.

Les salariés français sont confiants vis-à-vis de l’instance qui les représentent et en ont une bonne image

Une vision du dialogue social qui se dégrade chez les RP tandis qu’elle s’améliore chez les salariés

Évolutions structurelles : formations, heures de délégation, représentants de proximité

Un tiers des RP environ reste encore à former, la formation la plus plébiscitée étant celle sur la maîtrise du fonctionnement du CSE. Les RP sont moins satisfaits qu’avant le passage en CSE du nombre d’élus et du nombre d’heures de délégation même si, pour la première fois depuis 2018, cette satisfaction est en stagnation. 59% des entreprises n’ont pas mis en place de représentants de proximité et, quand il y en a, les RP ne sont pas toujours satisfaits de leur intégration dans le dialogue social de l’entreprise.

 

La direction est toujours identifiée comme l’acteur qui gagne le plus au passage en CSE pour 82% des RP

Parallèlement, 54% des RP identifient toujours les salariés comme les plus grands perdants du passage en CSE.

Les représentants des salariés sont 60% à considérer que le passage en CSE a détérioré le dialogue social face à des directions plutôt satisfaites par la nouvelle instance

Près de 2 RP sur 3 considèrent que le passage en CSE a un impact sur leur situation. Leur bilan est mitigé : perte de proximité, risque d’un traitement plus superficiel des sujets, affaiblissement du poids des RP, moins bonne prise en compte des enjeux de santé au travail et, au final, le risque d’un dialogue social déséquilibré entraînant une possible crise des vocations. Toutefois, des bénéfices pour les RP comme une vision d’ensemble des sujets. A contrario, pour les directions, le passage en CSE a agi comme un choc de simplification.

 

Près de la moitié des salariés et des représentants des salariés considère que la crise sanitaire ne modifie pas le dialogue social

mais les RP, plus pessimistes, sont 45% à affirmer qu’elle le détériore.

 

Pour le prochain quinquennat, la majorité des représentants des salariés juge prioritaires quasiment toutes les mesures relatives à l’évolution du dialogue social,

et ils sont 75% à avoir l’intention de renégocier les moyens du CSE à l’occasion des prochaines élections professionnelles.

 

La majorité des RP se révèle pessimiste quant aux négociations salariales de 2022,

un pessimisme alimenté par des inquiétudes de nature conjoncturelle – inflation, incertitude économique liée à la crise sanitaire et guerre en Ukraine.

 

Document à télécharger

Les Résultats

Méthodologie de recueil

VOLET QUALITATIF : 20 entretiens téléphoniques (env. 45 min – 1h) auprès de représentants du personnel et de représentants de la direction : 10 entretiens auprès de représentants du personnel (5 issus d’entreprises de moins de 300 salariés, 5 issus d’entreprises de plus de 300 salariés) et 10 entretiens auprès de représentants de la direction (5 issus d’entreprises de moins de 300 salariés, 5 issus d’entreprises de plus de 300 salariés.)

VOLET QUANTITATIF :
VOLET SALARIES : échantillon de 1308 salariés français travaillant dans une entreprise de plus de 50 salariés du secteur privé, échantillon représentatif de la population salariée travaillant dans une entreprise de plus de 50 salariés. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas sur les critères de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle, de secteur d’activité et de région d’habitation. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 22 décembre 2021.
VOLET REPRESENTANTS DU PERSONNEL : échantillon de 1127 élus du personnel français, contactés sur la base d’un fichier fourni par Syndex. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 17décembre 2021 au 19 janvier 2022.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Flora Baumlin Directrice d’Etudes - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Marie Fevrat Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Document à télécharger

Les Résultats

Méthodologie de recueil

VOLET QUALITATIF : 20 entretiens téléphoniques (env. 45 min – 1h) auprès de représentants du personnel et de représentants de la direction : 10 entretiens auprès de représentants du personnel (5 issus d’entreprises de moins de 300 salariés, 5 issus d’entreprises de plus de 300 salariés) et 10 entretiens auprès de représentants de la direction (5 issus d’entreprises de moins de 300 salariés, 5 issus d’entreprises de plus de 300 salariés.)

VOLET QUANTITATIF :
VOLET SALARIES : échantillon de 1308 salariés français travaillant dans une entreprise de plus de 50 salariés du secteur privé, échantillon représentatif de la population salariée travaillant dans une entreprise de plus de 50 salariés. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas sur les critères de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle, de secteur d’activité et de région d’habitation. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 16 au 22 décembre 2021.
VOLET REPRESENTANTS DU PERSONNEL : échantillon de 1127 élus du personnel français, contactés sur la base d’un fichier fourni par Syndex. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 17décembre 2021 au 19 janvier 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories