En partenariat avec

Sondage 12/02/2010

Observatoire de la modernisation de l’État – Vague 4

Près de 80 % des décideurs de la fonction publique hospitalière émettent un jugement favorable sur les futures Agences régionales de santé (ARS). Tel est l’un des résultats de la quatrième vague de l’Observatoire de la modernisation de l’État constitué par Acteurs publics en partenariat avec Ineum consulting.

Les futures Agences régionales de santé (ARS), kesako ? Globalement, les cadres publics manifestent un niveau d’information extrêmement faible à propos de cette réforme structurelle. Probablement, pour bon nombre d’entre eux, en raison de l’éloignement avec leurs occupations professionnelles quotidiennes. Toutes fonctions publiques confondues, seuls 15 % des répondants s’estiment bien informés, plus de huit sur dix exprimant une opinion contraire (83 % exactement, dont 47 % se disant “très mal informés”). Signe rassurant, l’analyse des résultats dans le détail atteste d’une meilleure information au sein de la fonction publique hospitalière. Là, 82 % des agents de catégorie A affirment être bien informés, contre seulement 8 % dans la fonction publique d’État et 6 % dans la territoriale.

Pour plus d’informations : Acteurs publics

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 351 agents de la fonction publique de catégorie A. La représentativité de l'échantillon a été assurée par extraction du panel d’acteurs publics de l’Observatoire de la modernisation de l’État mis en place par Acteurs publics et l’Ifop en partenariat avec Ineum Consulting. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 14 au 20 janvier 2010.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.