En partenariat avec

Sondage

Quelle est la place des citoyens en situation de handicap dans la société française en 2022 ?

LADAPT et l’IFOP publient les résultats d’une grande enquête destinée à dresser un état des lieux de la situation des personnes handicapées en France. En voici, les principaux enseignements :

 

 

Les personnes en situation de handicap doivent faire face à des difficultés pour accéder à un emploi mais sont satisfaites de leur situation une fois en poste  

 

Premier enseignement de cette enquête, sur le plan du vécu professionnel, les actifs en situation de handicap se déclarent tout aussi satisfaits de leur situation (76% dont 20% « très satisfaits ») que l’ensemble des actifs français (77% dont 17% « très satisfaits »).

Très largement, ils ont le sentiment d’effectuer un travail utile (84% et 83% pour l’ensemble des actifs), se sentent bien intégrés (81% contre 87%), sont motivés (77% contre 75%) et fiers d’appartenir à leur entreprise (77% contre 79%). Certes, ils se sentent un peu plus stressés (60% contre 52%) mais sont aussi plus nombreux à estimer que leur travail est reconnu à sa juste valeur (64% contre 57%). Très largement, ils ont le sentiment d’effectuer un travail utile (84% et 83% pour l’ensemble des actifs), se sentent bien intégrés (81% contre 87%), sont motivés (77% contre 75%) et fiers d’appartenir à leur entreprise (77% contre 79%). Certes, ils se sentent un peu plus stressés (60% contre 52%) mais sont aussi plus nombreux à estimer que leur travail est reconnu à sa juste valeur (64% contre 57%).

 

 

L’ampleur des comportements de renoncements témoigne des difficultés économiques auxquelles doivent faire face les personnes handicapées en France

 

49% des personnes en situation de handicap ont le sentiment de s’en sortir facilement avec les revenus de leur foyer, soit une proportion assez proche de celle mesurée dans la population française (52%). Si sur le plan du ressenti, les résultats ne sont donc pas catastrophiques, les choses sont tout autre sur le plan du vécu. 62% des personnes en situation de handicap ont déjà renoncé à aller chez le coiffeur (+ 17 points par rapport à l’échantillon témoin). L’écart mesuré par rapport au grand public apparait encore plus spectaculaire concernant l’accès aux soins dentaires : 50% des personnes handicapées y ont déjà renoncées (+ 22 points par rapport à l’échantillon témoin). Les résultats de l’enquête montrent par ailleurs que plus d’un quart des personnes en situation de handicap se sont déjà procuré des denrées alimentaires auprès d’une association (+ 14 points). Les comportements de renoncements semblent trouver leurs sources avant tout dans des raisons économiques : ils sont d’autant plus fréquents que les personnes ont des revenus peu élevés. Ainsi, 28% des sondés appartenant aux « catégories aisées » témoignent d’un renoncement à des soins dentaires contre 78% de ceux qui appartiennent aux « catégories pauvres ».

 

Une situation satisfaisante sur le plan de l’accès aux soins mais des difficultés dans les relations avec l’administration  

 

Les résultats de l’enquête révèlent aussi des éléments plus positifs. Le niveau de satisfaction exprimé par les personnes en situation de handicap concernant la dernière consultation médicale s’avère élevé et proche de celui enregistré auprès de l’ensemble des Français. Le dernier rendez-vous a ainsi été l’occasion de s’exprimer (87% contre 86% dans l’échantillon témoin), a permis aux personnes de comprendre ce qui les concerne (82% contre 87%), a laissé suffisamment de temps pour échanger avec le médecin (80% contre 84%). A l’aune des résultats, on ne peut pas donc en conclure à un « traitement différencié » entre personnes handicapées et ensemble des patients en matière d’accès aux soins. Un résultat positif qui ne doit toutefois pas occulter les difficultés pour obtenir une consultation auprès d’un médecin spécialiste. En moyenne, le délai d’attente déclaré pour l’obtention d’un rendez-vous se situe ainsi entre 50 et 60 jours (54 pour l’échantillon de PSH et 57 pour l’échantillon grand public). Là encore, les résultats ne diffèrent que peu d’un échantillon à un autre mais témoignent de l’ampleur de la problématique de désertification médicale en France.

 

 

Les résultats de cette enquête donnent à voir l’ampleur des renoncements auxquels doivent faire face les personnes handicapées en France. Abandon devant une démarche administrative qui ne peut-être faite que par internet, incapacité à se rendre chez un professionnel de santé… Ce « grand renoncement » trouve sa source dans des difficultés économiques mais également un défaut d’accessibilité. A l’aune des résultats, on voit l’ampleur du chemin qui reste à parcourir pour rendre la société française réellement inclusive.

Ne cédons pas pour autant aux sirènes du pessimisme. Les résultats de cette enquête livrent aussi des enseignements très encourageants. Il en va ainsi notamment de la vie professionnelle. Les personnes handicapées font face à des obstacles réels pour accéder à un emploi mais lorsqu’elles y parviennent, elles trouvent leur place dans l’entreprise. De surcroit, elles indiquent que si elles n’avaient plus besoin d’argent pour vivre, elles continueraient à travailler. On comprend dès lors que l’accès à l’emploi est contributif à l’intégration dans la société.

Plus globalement, il est frappant de voir que le handicap est un sujet qui touche l’opinion. Parmi seize causes testées, c’est la 2e pour laquelle les Français seraient les plus prêts à se mobiliser. Au regard de cette sensibilité, cette thématique apparait comme porteuse pour les candidats à l’élection présidentielle, ils auraient probablement tout intérêt à s’en emparer.

Documents à télécharger

Présentation Analyse

Méthodologie de recueil

Echantillon des personnes en situation de handicap : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1026 personnes en situation de handicap, représentatif de cette population.
Echantillon Grand Public : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Méthodologie :
Echantillon des personnes en situation de handicap : La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 20 décembre 2021.
Echantillon Grand Public : La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 17 décembre 2021.

Votre interlocuteur

François Legrand Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Documents à télécharger

Présentation Analyse

Méthodologie de recueil

Echantillon des personnes en situation de handicap : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1026 personnes en situation de handicap, représentatif de cette population.
Echantillon Grand Public : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Méthodologie :
Echantillon des personnes en situation de handicap : La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 20 décembre 2021.
Echantillon Grand Public : La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 17 décembre 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories