En partenariat avec

Sondage

Seine, baignade et écologie – L’eau dans tous ses états

Alors qu’Arthur Germain descend actuellement la Seine à la nage sur 780 km et dans une volonté commune de sensibiliser les Français à la préservation de notre patrimoine naturel, son partenaire OVO Energy publie avec l’institut Ifop une étude d’opinion inédite sur le rapport des Français à l’eau : focus sur la perception des Français vis-à-vis de la Seine, de la baignade et de leur degré de sensibilisation à cette ressource naturelle indispensable à la vie.

 

 

Les Français et la Seine – une histoire contrariée

Bien qu’une génération de Français considère ce fleuve comme « emblématique » de la capitale (82% des plus de 65 ans vs. 54% des 15-17 ans), une très large majorité d’entre eux ont une mauvaise image de la Seine (70%). Un sentiment national qui ne se cantonne pas aux habitants de l’agglomération parisienne (64% vs. 71% des habitants des villes de province et communes rurales). Autre signe de ce désamour pour ce fleuve mythique, seulement 12% des Français aimeraient s’y baigner. La Seine qui arrive bonne dernière dans le classement de nos 5 fleuves français (27% pour La Loire, 25% pour La Garonne, 20% pour Le Rhône et 19% pour Le Rhin).

 

Les raisons du désamour

Pour définir la Seine aujourd’hui, symbole touristique pour près d’un français sur deux, les personnes interrogées l’associent majoritairement à des notions négatives – les termes « polluée », « sale », « insuffisamment mise en valeur », « dangereuse », « malodorante » apparaissent dans le top10 des qualificatifs les plus cités – davantage que des notions positives : des termes tels que « romantique » ou bien encore « belle », « paisible », « sûre » et « propre » qui sont relégués loin dans le classement.

Un amour contrarié alors que 87% des Français associent la Seine à des activités ludiques telles que la promenade, les rencontres familiales et amicales (59%) ou bien encore aux loisirs (58%). Ou bien serait-ce car ils ne peuvent pas suffisamment s’approprier personnellement ce patrimoine naturel, l’associant davantage aux transports de touristes (86%) ou bien de marchandises (76%) ?

 

Les Français et la baignade : des discriminations persistantes

Mallorie Sia, PDG d’OVO Energy France et sportive confirmée depuis son plus jeune âge, notamment en natation, a décidé de mettre en lumière la cause environnementale à travers le sport, en soutenant le projet d’Arthur Germain. L’occasion dans cette enquête de s’intéresser au rapport des Français à l’eau et à la baignade.

En 2021, il reste toujours 17% des Français qui avouent ne pas savoir du tout nager. Si une majorité confirme donc se débrouiller (83% affirment savoir nager), ils sont tout de même près d’un quart à admettre mal nager (24%). Enfin, l’âge moyen de l’apprentissage de la natation est situé entre 9 et 10 ans selon les données transmises par les personnes interrogées (9,4 ans).

 

Documents à télécharger

Communiqué de presse Infographie

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 27 mai au 1er juin 2021.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Antoine Chatelet Chargé d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Documents à télécharger

Communiqué de presse Infographie

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 27 mai au 1er juin 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories