En partenariat avec

Focus

N°223 // Voitures brûlées de la Saint-Sylvestre : symptôme de banalisation des violences urbaines et nouveau rituel festif dans la France d’après.

Depuis le début des années 1990, la panoplie des festivités du réveillon du premier de l’an compte un nouvel ingrédient incontournable : les incendies de véhicules qui se produisent dans de nombreux quartiers populaires des villes françaises. Les images et les décomptes des voitures brûlées au lendemain du réveillon font désormais partie intégrante du décorum et il semble bien que cette tradition se soit durablement installée dans de nombreux territoires. Alors qu’il était inexistant jusqu’à la fin des années 1980, ce phénomène a pris de l’ampleur depuis le début des années 2000 au point de s’être « banalisé » avec en moyenne près d’un millier de véhicules détruits par le feu chaque nuit de la Saint-Sylvestre en France, comme le montre le graphique suivant.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories