Focus 13/06/2014

N°113 // Le vote Troadec ou quand les Bonnets rouges s’invitent aux urnes

Dans toutes les circonscriptions, les grandes formations politiques (principalement le FN et l’UMP et dans une moindre mesure le PS) sont soit arrivées en tête soit ont dominé le scrutin et ont drainé l’essentiel des voix malgré le nombre très important de listes se présentant aux élections européennes. Une région fait exception, la Bretagne qui a accordé 7,2% des voix à la liste «Nous te ferons, Europe ». Mais ce chiffre moyen masque en fait de profondes disparités. S’appuyant sur son implantation locale, le leader de cette liste, Christian Troadec, a en effet obtenu 11,6% dans son département du Finistère et respectivement 9,1% et 8,2% dans ceux voisins du Morbihan et des Côtes d’Armor mais seulement 2,7% dans le département plus éloigné de l’Ille-et-Vilaine sans même parler des 1,2% en Loire- Atlantique, où le discours « rattachiste » revendiquant la reconstitution de la Bretagne historique à 5 départements n’a pas fait recette lors de ce scrutin.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.