Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe
67

Publications en Média et numérique

Média et numérique
27/09/2017

Le travail en agence de communication

L'AACC, en partenariat avec Stratégies, a mené pour la première fois en juillet une grande consultation sur "Le travail en agence de communication" auprès de l'ensemble des salariés du secteur.

Avec plus de 1 700 réponses, cette étude montre l’enthousiasme des participants, et l’attachement à leur profession, "l’amour du métier" obtient ainsi une note de 7.1/10 et de 7/10 quant à "la fierté" de l’exercer.
En tête des réponses, la création, l’innovation, la variété et le relationnel, créent l’attractivité des métiers, surtout chez les jeunes collaborateurs.
En revanche, le stress, la pression des annonceurs et les rythmes de travail apparaissent en négatif.

Pour autant, 76% des répondants recommanderaient leur métier à leurs proches.
Plus spécifiquement, l’étude permet d’identifier que le middle management apparait comme la population qui manifeste une pression supérieure et un enthousiasme moins important.  94% des répondants affirment que le métier s’est totalement transformé ces dernières années, pour l’essentiel grâce au digital à 85%

Fort de ces résultats, Laurent Habib, Président de l’AACC indique : "Cette étude va permettre de construire des actions de formation et d’accompagnement spécifiques à destination du middle management, mais également d’entamer de nouveaux échanges avec les annonceurs pour améliorer de part et d’autre la qualité de la relation et des conditions de travail. Enfin, un chantier de réflexion va être lancé sur la marque employeur."
Média et numérique
10/05/2017

MEDIA CHANGERS : Les tendances des médias, vues par les professionnels

Le département Média-Numérique de l'Ifop a réalisé la première Grande Enquête sur les tendances du secteur des médias, vues par ses professionnels.

Identification des mutations, enjeux et prospectives auxquels les médias devront répondre à court et moyen terme étaient au coeur de cette étude, dont les résultats ont été présentés en exclusivité par Isabelle Trévilly, lors de la première édition du Grand Prix Stratégies Media Changers Awards, organisée en partenariat avec Stratégies le 03 mai 2017.
Média et numérique
04/10/2016

Digital Workplace : une évidence pour tous mais pas encore une réalité terrain

Julhiet Sterwen et l’Ifop présentent aujourd’hui les résultats de la première édition du « Baromètre Digital Workplace 2016, évolution ou révolution ? » des entreprises de 500 salariés et plus.

Sur la base d’un panel exceptionnel de plus de 1301 participants, dont 660 managers (échantillon représentatif selon la méthode des quotas de 1001 collaborateurs, dont 360 managers plu sr suréchantillon de 300 managers), cette étude permet d’établir que si la transformation numérique est vécue de manière positive, avec un travail souvent facilité, elle nécessite cependant de faire évoluer les organisations, leurs processus ainsi que la manière de travailler et manager pour devenir pleinement « Digital Workplace ».

Découvrez-en les principaux enseignements via le communiqué de presse téléchargeable ci-dessous !
Média et numérique
04/01/2016

Objets connectés et usage des données : La perception des Français

Les Français se montrent très familiers avec le principe des objets connectés : près de 6 Français sur 10 (57%) déclarent savoir précisément ce dont il s’agit. Les plus au fait sont les populations les plus jeunes (76% des moins de 25 ans déclarent savoir exactement ce que c’est), les CSP+ (66%) et les hommes (63%). Seuls 3 des Français n’ont jamais entendu parler des objets connectés.

Le fait que les objets connectés produisent de la data est un principe plutôt clair dans les esprits (seuls 10% des Français n’en avaient pas du tout conscience). N’ignorant pas ce principe, les Français semblent porter un regard inquiet sur les risques qui y sont associés : la moitié d’entre eux se dit effrayée par le risque de fuite des données personnelles, et les deux tiers (68%) considèrent que les données sont mal protégées. Ce sentiment est largement partagé dans la population française, y compris auprès des early adopters, déjà équipés d’un ou plusieurs objets connectés. Ils en ont en outre un très large doute sur le devenir des données produites et sur leur possesseur : seul un quart des Français pense que les données appartiennent à son émetteur (18% les attribuent à l’OS du smartphone, et 39% ne savent pas).

Ainsi, les avis sont très partagés sur la possibilité de vendre les données produites par les objets connectés à des fins commerciales : près de la moitié des Français (45%) pense que cela est possible même sans accord de l’intéressé. Dans ce contexte de doute et de méfiance, seuls 16% des Français se disent prêts à partager leurs données, mais à condition d’en tirer un avantage. Les plus jeunes sont un peu plus ouverts au principe (24% des moins de 25 ans).

S’il s’agit de partager ses données avec l’assureur pour bénéficier d’avantages, les Français sont un peu plus nombreux à l’envisager (32%), mais restent majoritairement fermés à l’idée (68% ne sont d’accord, dont 32% pas du tout). Là encore, les cibles les plus jeunes sont légèrement plus favorables à l’idée que les plus âgés (39% des moins de 25 ans prêts à partager avec des données avec l’assureur vs 28% chez les 50 ans et plus).