Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe
48

Publications en Luxe

Luxe
27/10/2016

[ENTRETIEN DU MOIS] It's luxe time ! Des matinées de rencontres inédites pour les professionnels du luxe

Déjà partenaires à l’occasion du dernier Salon du Luxe, et forts de leur expertise commune sur le secteur du luxe, Ifop et le Journal du Luxe s’associent pour lancer les rencontres It’s Luxe Time ! Des matinées de réflexion trimestrielles d’un nouveau genre à destination des acteurs du luxe autour des problématiques du secteur. Retour sur le concept avec Laura Perrard, Fondatrice du Journal du Luxe, et Stéphane Truchi, Président du Directoire du Groupe Ifop et expert du luxe...


Le Journal du Luxe et Ifop viennent de lancer « IT’S LUXE TIME ! », des rencontres d’un nouveau genre à destination des professionnels du luxe. Pouvez-vous nous dire quelques mots sur ce concept ? En quoi est-ce novateur vs les attentes de la profession ?

Laura Perrard - Nous avons souhaité à travers les matinées/débats « IT’S LUXE TIME ! » proposer un nouveau format de rencontre sur Paris qui se veut avant tout efficace. Il repose sur des chiffres (de la data issue principalement d’études menées par le pôle Ifop Luxe), des témoignages de professionnels et la possibilité d’interagir entre les participants et le public.
Le concept est simple : une tendance, des chiffres, des témoignages et un débat. Dans la lignée du Salon du luxe Paris, ces moments se veulent conviviaux et bienveillants ; ils porteront systématiquement sur une problématique majeure du moment. Un moment luxe sans arrogance entre professionnels du secteur !

Stéphane Truchi - Nous sommes confrontés aujourd’hui à des sources d’information de plus en plus diverses et importantes. Il est donc nécessaire de pouvoir regrouper, synthétiser et échanger autour de ces données car c’est dans le croisement de tout ce flux d’informations que nous pouvons détecter les nouvelles tendances à travers le monde. Tous ces changements modifient clairement l’écosystème du luxe.
Ces nouveaux rendez-vous « IT’S LUXE TIME ! » sont justement l’occasion de les aborder et de partager ensemble les grandes tendances émergentes du secteur.

En quoi l’association du Journal du Luxe et du groupe Ifop vous a-t-elle semblé comme une évidence pour ce projet ?


Laura Perrard
- J’ai rencontré Stéphane Truchi en 2015 et c’est naturellement que nous avons initié la première collaboration entre Ifop et le Salon du luxe Paris. Le Journal du luxe a pour vocation d’analyser au quotidien l’actualité du luxe. Nous disposons d’une communauté de lecteurs fidèles dont nombre d’entre eux sont des professionnels du luxe.
S’associer au groupe Ifop pour proposer un contenu issu des études qu’ils mènent sur ce secteur partout dans le monde nous a semblé être une très belle opportunité pour aller plus loin dans la compréhension des évolutions du marché. Il s’agit d’un partenariat complémentaire et une nouvelle source de contenu et de datas que nous offrons à présent à nos lecteurs dans le cadre de ces rencontres « IT’S LUXE TIME ! ».

Stéphane Truchi – Comme l’a très justement dit Laura, le groupe Ifop dispose d’une riche expertise du marché du luxe. Nous travaillons depuis de nombreuses années pour de grands acteurs du luxe et avons donc une excellente vision de ce secteur et de son évolution. Cette collaboration avec le Journal du Luxe dans le cadre de la création des événements « IT’S LUXE TIME ! » va nous permettre de pouvoir partager avec tous ces experts du luxe nos insights, nos données d’enquêtes et datas, pour les accompagner dans la compréhension des marchés, des cibles et des enjeux.

La première rencontre, qui aura lieu le 22 novembre prochain à Paris, se tiendra à La Coupole, une brasserie parisienne mythique et reconnue pour son style art déco. Le choix du lieu fait-il partie intégrante du concept IT’S LUXE TIME ? Pourquoi avoir choisi ce lieu mythique et historique ?

Laura Perrard - En effet, nous proposerons chaque fois un lieu nouveau, source de créativité et d’inspiration. La Coupole est un restaurant et un lieu emblématique de Paris. C’est une adresse mythique qui s’est installée dans la durée sur la scène de la capitale et qui a vu passer le tout Paris : de Mitterrand à Birkin, en passant par Chagall ou encore Niki de Saint Phalle ! La Coupole, c’est aussi l’atelier favori des artistes du Montparnasse. A notre tour de faire vivre ce lieu le temps d’une matinée et de le transformer en atelier de réflexion.

A l’occasion de cette première matinée « IT’S LUXE TIME ! », vous avez choisi d’aborder la thématique des drivers de la désirabilité dans le luxe. Pourquoi celle-ci en particulier ?

Stéphane Truchi
– La question de la désirabilité est une question centrale pour les marques de luxe. L’omniprésence du digital, l’arrivée de nouveaux acteurs qui viennent challenger les marques historiques, l’émergence d’une nouvelle génération de clients et futurs clients, porteurs de nouveaux codes, nouvelles valeurs, nouveaux comportements, sont autant de facteurs qui poussent les marques à se réinventer et à activer de nouveaux leviers pour créer du désir.
Cette première conférence « IT’S LUXE TIME ! » permettra de partager avec les participants quelques extraits d’une étude qu’Ifop a menée en partenariat avec NellyRodi sur ce sujet de la nouvelle désirabilité, et de recueillir le témoignage de deux marques qui ont développé des stratégies très différentes pour activer une envie irrésistible auprès des consommateurs.

- - -

RENDEZ-VOUS LE 22/11 POUR LA PREMIÈRE ÉDITION !

IT'S LUXE TIME !
Avec la participation de Natalie Bader (Clarins), Pierre-François Le Louët (Nelly Rodi) et Quentin Sannié (Devialet)

> Inscription

- - -

Les prochaines rencontres porteront sur d’autres thématiques, stay tuned !
Luxe
06/10/2016

Le Journal du Luxe & Ifop lancent les rencontres It’s Luxe Time ! à destination des acteurs du luxe : une tendance, des chiffres, des témoignages, un débat

Pour la première édition des rencontres It’s Luxe Time !, le 22 novembre à Paris, le Journal du Luxe & Ifop s’intéressent aux nouveaux drivers de désirabilité pour les marques de luxe.

Déjà partenaires à l’occasion du dernier Salon du Luxe, et forts de leur expertise commune sur le secteur du luxe, Ifop et le Journal du Luxe s’associent pour lancer les rencontres It’s Luxe Time ! Des matinées de réflexion trimestrielles d’un nouveau genre à destination des acteurs du luxe autour des problématiques du secteur, et dont la première édition aura lieu le 22 novembre à Paris et abordera les nouveaux drivers de désirabilité pour les marques de luxe.


UNE MATINÉE POUR ANALYSER LES NOUVEAUX DRIVERS DE DÉSIRABILITÉ DANS LE LUXE

Cette première rencontre It’s Luxe Time !, se déroulera le mardi 22 novembre prochain de 8h30 à 11h30 au sein de la brasserie mythique de Montparnasse La Coupole (Paris).
 
Elle sera animée par Laura Perrard, fondatrice du Journal du Luxe (et du Salon du Luxe Paris), et Stéphane Truchi, Président du Directoire du groupe Ifop & expert du luxe, qui introduira la matinée avec quelques chiffres clés issus d’une étude exclusive, menée en partenariat avec Nelly Rodi, sur 4 marchés stratégiques : France, Royaume-Uni, États-Unis & Chine.

Ils seront entourés de plusieurs personnalités qui apporteront, lors d’un débat, leur témoignage et leur expérience :
  • Pierre-François Le Louët, Président de l’agence de prospective Nelly Rodi et Président de la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin
  • Quentin Sannié, Directeur Général de DEVIALET
  • Autre intervenant, à confirmer

Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site www.itsluxetime.paris
65 €

Éligible au CPF | Nombre de places limitées | Petit déjeuner compris


LE CONCEPT IT’S LUXE TIME !

Nées d’un partenariat intuitif entre le Journal du luxe et le groupe Ifop, les rencontres It’s Luxe Time ! sont des matinées de réflexion d’un nouveau genre à destination des acteurs du luxe, et dont le concept repose sur un format unique : une tendance, des chiffres, des témoignages, un débat.

  • Une tendance : un thème précis, faisant écho à l’actualité du secteur
  • Des chiffres : des informations et datas clés analysées et présentées par les experts Luxe de l’Ifop
  • Des témoignages : 2 à 3 experts qui apportent leur regard et leur expertise sur cette tendance
  • Un débat : un échange interactif entre les participants et les experts lors de chaque rencontre
Le « petit plus » : lors des rencontres It’s Luxe Time !, vous avez la possibilité - dès votre inscription - de poser votre première question directement en ligne !


> en savoir plus sur Le Journal du Luxe
> en savoir plus sur l'expertise Luxe Ifop
Luxe
29/06/2016

IFOP LIVE N° 33 | MARQUES DE LUXE ET ENGAGEMENT CONSOMMATEUR : QUELLES STRATEGIES ?

Une fois n’est pas coutume, le Club Luxe s’est associé le 2 juin dernier au Club Marketing de la Cosmétique de l’Adetem, pour aborder la problématique commune à ces deux univers : l’engagement des consommateurs.

Comment les marques de luxe et de cosmétiques peuvent-elles capter, fidéliser et engager une clientèle de plus en plus large, sur-sollicitée, mais aussi plus exigeante et en attente d’expériences nouvelles ?

C’est une question à laquelle Stéphane Truchi, Laure Friscourt et Pascale Dor ont tenté de répondre à l’occasion de cette matinée d’échanges, avec le témoignage de Nourite Eladan-Bertein, venue partager les clés du succès du parfum « La Petite Robe Noire » de Guerlain.

Retour au travers de ce nouvel Ifop Live sur les enseignements de cette matinée et les stratégies partagées par ces différents experts, pour engager toujours plus le consommateur.

Bonne lecture à tous !
Luxe
13/10/2015

[ENTRETIEN DU MOIS] Femmes dans l’univers du luxe : osez prendre le lead !

Retour sur le Club EMLYON au Féminin (Paris), organisé en partenariat avec le Club Luxe, le 24 septembre sur le thème : « Femmes dans l’univers du luxe : osez prendre le lead ! », avec le témoignage d'une femme dirigeante à la carrière exemplaire : Florence ROLLET, Vice-Présidente EMEA pour Tiffany & Co, N°2 Mondial de la joaillerie.


Après avoir travaillé pour LVMH et Coty, vous avez rejoint en juin 2013 le groupe Tiffany & Co en tant que Vice-Présidente EMEA. Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la personnalité de la marque Tiffany & Co ?


Tiffany & Co est l’un des leaders mondiaux de la joaillerie brandée. C’est aujourd’hui une marque gigantesque qui tient ses valeurs de la ville de New-York, au design et à l’art, et qui est riche de 178 ans d’histoire.
Leader au Japon et en Australie (qui représentent des marchés à fort potentiel de développement), la marque réalise également de belles performances en Europe, avec notamment l’ouverture il y a 1 an de sa boutique sur les Champs Élysées à Paris, véritable temple du luxe et de la sophistication.
C’est une marque forte et reconnue. La boite bleue en est un bon exemple : elle est devenue un symbole fort et constitue un élément de notre identité de marque à l’échelle mondiale.


Avec l’évolution des usages numériques, de nombreuses marques de luxe intègrent désormais le digital dans leur stratégie de développement. Quel est justement le degré de maturité de Tiffany & Co en matière d’omnicanalité ?

Le digital est le principal challenge du monde du luxe pour les prochaines années. C’est une évolution et un tournant stratégique qu’il ne faut pas rater, afin d ‘être capable d’interagir de la façon la mieux adaptée avec notre clientèle.
Tiffany & Co fait partie des marques de joaillerie qui ont cette capacité à aller très loin sur l’internet et à construire une véritable vision à 360°.


Comment avez-vous vu évoluer tout au long de ces années la position des femmes dans les entreprises du secteur du luxe, notamment vers les postes à responsabilités ?


D’une manière générale, le monde du luxe est, de par ses produits, un univers assez féminin. La part des femmes et souvent plus importante que celle des hommes, notamment dans les domaines du marketing et de la communication.
Lorsque j’étais chez LVMH, il y avait clairement une volonté de la part du groupe de faire évoluer les femmes dans l’entreprise… Mais cela n’est pas le cas partout. En France, parfois, c’est plus difficile et il faut convaincre davantage qu’aux États-Unis, dont l’ouverture d’esprit est davantage favorable à la mixité dans les postes à responsabilités.
Mais, bien que les codes du luxe soient particuliers et que ce soient majoritairement des hommes qui dirigent les grandes marques de luxe, il est tout à fait possible aujourd’hui pour une femme d’aspirer à des postes à responsabilités dans ce secteur. Je le sais car j’ai moi-même été la première femme Directrice Générale du groupe Coty.


Quelles sont, selon vous, les atouts d’une femme par rapport à un homme en termes de management dans le secteur du luxe ?

Les femmes ont, je pense, des qualités différentes. Contrairement aux hommes, on « vit » davantage le produit, ce qui aide à faire passer les messages. Les hommes et les femmes ont aussi une vision différente de la relation aux équipes. Nous avons une écoute souvent plus attentive.
Ainsi, au-delà des compétences, nos approches et sensibilités différentes font que nous sommes complémentaires. C’est pour cela que la mixité est importante pour le développement d’une entreprise, notamment aux postes stratégiques.


Entretien mené par Stéphane TRUCHI, Président du Directoire de l’IFOP, et expert du secteur du luxe.


> En savoir plus sur le Groupe Tiffany & Co