En partenariat avec

Dossier spécial

Les Français et la réouverture des terrasses

La réouverture des terrasses est de loin celle qui est la plus attendue au sortir de ce troisième confinement.

 

Parmi les réouvertures prochaines liées à la fin des restrictions du confinement du début d’année 2021, près de la moitié des Français de 18 ans ou plus (45%) citent le fait de « se rendre en terrasse des bars, cafés ou restaurants » comme principale perspective de réjouissance. 64% les citent par ailleurs en premier ou en second. Cette attente devance largement d’autres réouvertures mentionnées de façon beaucoup plus marginale et suscitant donc moins d’impatience. Ainsi, la seconde réouverture la plus attendue, « aller au cinéma ou au théâtre » n’est mise en avant en premier que par 14% des interviewés soit 3 fois moins que celle des terrasses (et au total par 34%). D’autres types de réouverture sont aussi relativement peu cités : « faire du shopping » (13% de l’échantillon en premier et 32% au total), « effectuer une sortie culturelle » (9% en premier et 25% au total) ou encore « vivre ou revivre l’émotion collective des salles de concert ou des stades » (6% en premier et 17% au total). Enfin, 12% des Français se montrent plus réservés face à cette perspective de déconfinement, choisissant de ne citer aucune de ces perspectives.

 

Ce souhait conséquent de se rendre en terrasse est globalement homogène selon les différentes catégories de population. Il est malgré tout majoritaire auprès d’interviewés qui sont très souvent des actifs : les 35-49 ans (52% le citent en premier), les cadres (52%), les employés (51%), mais aussi, dans leur globalité, les habitants du Sud-Est (51%).

 

 

Il en résulte une envie fortement partagée de se rendre en terrasse et, pour beaucoup, très rapidement.

 

Cette réjouissance à l’idée de retrouver les terrasses se répercute logiquement dans le fait que les 2/3 des interviewés (65%) ont l’intention de se rendre en terrasse de bars, cafés ou restaurants à partir du 19 mai, date de leur réouverture officielle. Parmi eux, 27% l’envisagent « certainement » et 38% « probablement ». A l’opposé, 35% n’en ont pas l’intention dont 22% « probablement pas » et seulement 13% « certainement pas » soit une faible proportion excluant totalement ce type de sorties. Parmi les catégories les plus motivées figurent les jeunes (74% des 18-24 ans en ont l’intention dont 33% « certainement ») et les 35-49 ans (70% dont 32% « certainement »). Cette envie de retrouver les terrasses transcende par ailleurs les clivages sociaux, un enthousiasme conséquent se retrouvant aussi bien parmi les cadres (74% en ont l’intention) que chez les ouvriers (71%). Enfin, une forte motivation est aussi constatée chez les habitants du Sud-Est (72%), auprès, assez logiquement, des personnes habitant seules (70%) et de celles en couple mais non mariées (72%).

 

En matière d’intensité, cette réouverture est pour beaucoup attendue avec impatience, une majorité d’interviewés (52%) ayant l’intention de se rendre en terrasse à partir du 19 mai envisagent en effet de le faire dès la première semaine de réouverture. 17% sont même déjà dans les « starting blocks », estimant pouvoir s’y rendre dès le jour de réouverture (et donc en pleine semaine). Les plus jeunes sont encore une fois en première ligne, 24% des moins de 35 ans affirmant vouloir s’y rendre dès le 19 mai (contre 17% en moyenne). En parallèle, 35% sont prêts à réaliser cette sortie dans la foulée, soit entre le mercredi 19 mai et le dimanche 23 mai. Enfin, 33% affirment qu’ils s’y rendront dans les 15 jours qui suivent sa réouverture. Autre enseignement qui témoigne de l’élan suscité par cette attente, seuls 15% des interviewés ayant l’intention de se rendre en terrasse à partir du 19 mai ne savent pas encore précisément quand ils le feront, ce qui signifie qu’elle a été en contrepartie planifiée pour 85% d’entre eux.

 

 

Parmi les personnes prêtes à se rendre en terrasse dès la première semaine d’ouverture, différentes stratégies élaborées témoignent d’un volontarisme affirmé.

 

Beaucoup d’obstacles potentiels liés aux conditions météorologiques, au pouvoir d’achat et à un emploi du temps chronophage (incluant l’activité professionnelle) sont ainsi susceptibles d’être surmontés face à une volonté inébranlable d’être fidèle à ce rendez-vous. Ainsi 45% des intentionnistes de la première semaine sont prêts à se rendre en terrasse même s’il pleut et 40% à faire des économies dans leurs dépenses habituelles afin de consommer davantage. Concernant les aménagements d’emploi du temps, 30% sont prêts à annuler ou déplacer un rendez-vous tandis que 22% pourraient poser une journée de congé. La dimension évènementielle de ce rendez-vous se traduit même dans le fait que 36% pourraient être présents dès l’ouverture afin d’être certains de trouver une place (la consommation dans les salles intérieures demeurant interdite).

 

Au final, près des 2/3 des interviewés (64%) ayant l’intention de se rendre en terrasse envisagent de mettre à exécution une de ces 6 stratégies. Parmi eux figurent 73% des moins de 35 ans, 78% des habitants du Sud-Ouest, 76% des professions intermédiaires, 70% des foyers comprenant au moins un enfant de moins de 14 ans et 74% des « primo » célibataires, n’ayant jamais été en couple.

Documents à télécharger

Les résultats Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 7 mai 2021.

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Marie Fevrat Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Documents à télécharger

Les résultats Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 7 mai 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories