En images

En partenariat avec

Publication

Conférence des citoyens : livre blanc de la sécurité intérieure

Le 11 et 12 janvier, Ifop a accompagné le ministère de l’intérieur lors d’une conférence de citoyens sur le rapport des français aux forces de l’ordre. A cette occasion, un panel représentatif de 100 Français (de 18 à 77 ans) a été sélectionné pour participer aux diverses présentations et ateliers de réflexions, qui permettront de faire des propositions pour le livre blanc de la sécurité intérieure, le 25 janvier prochain.

 

Une conférence des citoyens est un outil de démocratie participative, créé au Danemark dans les années 1980 et importé en 1998 et qui constitue un mode innovant de recueil de l’opinion citoyenne.

 

La conférence des citoyens consiste à réunir un petit groupe de personnes reflétant la diversité d’une population donnée (France entière, région, agglomération, etc). Ces citoyens sont amenés à réfléchir sur un sujet à caractère scientifique ou éthique, échappant le plus souvent à l’évaluation citoyenne ou qui s’avère « confisqué » par des experts du fait de la barrière de compétence et de langage dans la société entre le citoyen et l’expert.

 

Pendant un ou plusieurs weekends, le panel de citoyens s’informe et échange sur le sujet de la conférence des citoyens, auprès d’une diversité d’experts ou d’acteurs de terrain qui leur transmettent ainsi des clefs de compréhension. Ces experts appartiennent à l’institution commanditaire, mais sont également issus d’autres horizons, comme celui de la recherche universitaire.

 

Forts des connaissances acquises, les citoyens rédigent à huis clos un avis citoyen comprenant à la fois l’état de leurs réflexions sur le sujet et éventuellement des recommandations. Cet avis est ensuite remis au commanditaire et fait l’objet d’une restitution publique.

 

Comment va se dérouler la conférence des citoyens pour le Livre blanc de la sécurité intérieure ?

 

100 citoyens, issus de tout le territoire, y compris des Outre-mer, et reflétant la diversité de l’ensemble de la population de notre pays dans toutes ses composantes, seront réunis durant deux weekends au ministère de l’Intérieur. Le samedi 11 et le dimanche 12 janvier, un temps important sera consacré à des formations ainsi qu’à des échanges avec des experts, afin de réunir les conditions d’un débat éclairé avant que débute le travail en atelier. Les citoyens auront également à leur disposition des documents, tel que celui présentant le ministère de l’Intérieur, qui a leur été adressé en amont de la conférence et qui est reproduit dans ce dossier de presse. Le samedi 25 janvier, les citoyens présenteront au ministre de l’Intérieur les propositions qu’ils auront élaborées. Afin de garantir l’impartialité de la démarche, la sélection du panel et l’animation des débats ont été confiées à l’institut IFOP.

 

Les travaux de cette conférence porteront sur le thème des relations entre les citoyens et les forces de sécurité intérieure. Ce thème principal sera abordé sous quatre angles différents au sein d’ateliers de 25 personnes :

  • Quelles sont les attentes des citoyens à l’égard des forces de sécurité, et comment mieux y répondre (par l’information, la formation) ?
  • Quelle place pour le numérique dans les relations entre les citoyens et les forces de sécurité ?
  • Comment les citoyens et les forces de sécurité peuvent-ils lutter contre les incivilités ?
  • Comment les citoyens peuvent-ils avec les forces de sécurité devenir acteurs de leur sécurité ?

 

Comment et sur quels critères les citoyens ont-ils été sélectionnés ?

 

S’agissant de la conférence des citoyens sur le Livre blanc de la sécurité intérieure, l’IFOP a été sollicité par le ministère de l’Intérieur pour sélectionner un groupe de 100 citoyens, représentant au mieux l’ensemble de la population de notre pays dans toutes ses composantes. Cette phase de recrutement a été menée sur l’ensemble du territoire, y compris les Outre-mer, par le réseau d’enquêteurs de l’IFOP et s’est étalée sur 4 semaines.

 

Compte tenu de sa taille, le panel ne prétend pas, par définition, à la représentativité de la population et il est impropre de parler d’échantillon représentatif ainsi qu’on le mentionne traditionnellement pour un sondage.

 

Néanmoins, il a été recruté de manière à refléter au mieux la diversité de la population française et à illustrer la variété des points de vue pouvant exister au sein de ce public.

 

Afin d’atteindre cet objectif de diversité, la répartition des citoyens a été réalisée en fonction de plusieurs critères. En particulier, il a été important de veiller, après la prise en compte du facteur géographique, à ce que le panel soit équilibré du point de vue socio-démographique, c’est-à-dire au plan générationnel et socioprofessionnel.

 

Cette répartition est conforme à la structure de population telle que définie par le recensement de l’INSEE.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Marie Gariazzo Directrice adjointe du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

En images

Document à télécharger

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.