En partenariat avec

Sondage 24/06/2017

Enquête sur les pulsions et fantasmes des Français en été

Paris, le 23 juin 2017. L’été, saison de toutes les tentations ? Le soleil et l’oisiveté stimulent-ils les sens des Français en vacances ? Se laissent-ils aller à des pulsions qu’ils n’osent pas assouvir le reste de l’année ? A l’occasion du « Summer Show » diffusé ce vendredi 23 juin à 23H20 sur TF1, Quotidien a commandé à l’Ifop une grande enquête qui décrypte les désirs et les fantasmes des Français en période estivale. Réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 2 000 personnes, cette enquête confirme l’idée selon laquelle l’été est souvent pour les Français le moment idéal pour s’adonner aux plaisirs de la chair et « se lâcher » loin des barrières et autres carcans du quotidien.

Les chiffres clés 

Plus d’un Français sur deux (56%) fait « plus souvent l’amour » durant les vacances d’été. 

Plus de la moitié des Français veulent profiter de la pause estivale pour « réaliser leurs fantasmes » (55%) et « se laisser aller à leurs pulsions » (57%). 

Durant leur repos estival, une majorité des Français (57%) préfère faire l’amour en dehors du cadre « classique », c’est-à-dire le soir au coucher. 

Les ¾ des françaises (74%) vont s’épiler le maillot dans la perspective de l’été, sachant qu’on observe un boom de l’épilation intégrale chez les femmes entre le printemps (12%) et l’été (22%). 

Dans leurs fantasmes, les Français préfèrent le sec à l’eau. Les lieux secs comme la forêt / les champs ou la plage font davantage rêver les Français que la mer et la piscine. 

Les personnages de l’été qui font fantasmer les français sont la « girl next door » pour les hommes et les égéries de l’été pour les femmes. 41% des hommes souhaiteraient réaliser le fantasme de la voisine (ex : au camping) cet été et un quart des femmes aimerait vivre une expérience avec un secouriste sur la plage, un surfeur ou un professeur de sport.

L’été, propice à l’infidélité ? 34% des hommes et 16% des femmes en couple ont plus envie de changer de partenaire sexuel en été. Toutefois, seulement 6% des gens ayant été en couple ont déjà quitté un de leurs partenaires avant l’été pour profiter de l’été en tant que célibataire.

François Kraus et Kamil Kouhen

 

 

François Kraus

 

Directeur du pôle “Politique / Actualités” de l’Ifop

 

Responsable du pôle “Genre, sexualités et santé sexuelle” de l’Ifop

 

CONTACTS :

Pour toute demande de renseignements à propos de cette étude ou pour obtenir des informations quant aux conditions de réalisation d’une enquête similaire, vous pouvez contacter directement François Kraus au 0661003776

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 2011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 15 au 16 juin 2017.

Votre interlocuteur

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.