En partenariat avec

Sondage

Les chutes des seniors

La chute est la première cause de mort accidentelle chez les seniors en FranceAgir sur ce phénomène est un véritable enjeu de santé publique pour favoriser un vieillissement au domicile en bonne santé.

L’étude, menée par l’association Assurance Prévention et l’Ifop, dévoile que seuls 17 % des seniors savent que les chutes au domicile représentent la première cause de mortalité accidentelle. Et si 50 % disent avoir déjà chuté chez eux, seuls 16 % ont aménagé leur logement pour prévenir ce risque.

 

  • Des chutes fréquentes et souvent graves

 

La moitié des seniors âgés de 65 ans et plus ont déjà fait une chute à leur domicile et 1/4 en a été victime plus d’une fois. 60 % des chutes ont lieu à l’intérieur et 48 % aux abords du foyer (cour, jardin, garage…). A l’intérieur du logement, certains endroits apparaissent particulièrement risqués notamment les lieux de passage tels que les escaliers (24 %) ou le salon / salle à manger (16 %).

 

Deux causes principales expliquent ces chutes : le fait de glisser sur le sol pour 44 % des seniors et de trébucher dans 38 % des cas.

Dans 19 % des cas, la chute a nécessité un passage aux urgences, ou du moins, dans des proportions similaires un alitement (17%) , une hospitalisation (10%) ou encore une opération (10%).

Au global, la situation s’est compliquée pour un tiers des seniors ayant fait une chute.

 

  • La chute au domicile, un risque sous-estimé

 

Seuls 17 % des seniors savent que les chutes au domicile représentent la première cause de mortalité accidentelle. Cependant, la récurrence des chutes pousse à s’intéresser à ce danger : alors qu’à peine plus d’un quart des seniors interrogés (26 %) s’est déjà renseigné sur le risque de chute à son domicile, c’est le cas pour 32 % des personnes ayant déjà chuté.

Cette donnée s’élève à 45 % lorsque l’expérience a été vécue plusieurs fois.

 

  • Des aménagements trop peu nombreux

 

Malgré l’importance du risque de chute, une part faible de seniors (16%) a aménagé son logement pour prévenir ce risque. Un chiffre qui monte à 20 % auprès des personnes âgées de 75 ans et plus et à 21 % lorsqu’on a déjà été victime d’une chute. 25 % des seniors affirment envisager de faire des aménagements, alors que 59 % n’y pensent pas pour le moment.

Les principaux aménagements effectués concernent l’intérieur de la douche, de la baignoire ou des WC pour faciliter l’appui ou le mouvement (61 %).

Documents à télécharger

Présentation Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 65 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 2 au 9 novembre 2021.

Vos interlocuteurs

Fabienne Gomant Directrice adjointe du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Lisa Roure Chargée d’études - Opinion & Stratégies d’Entreprise

Documents à télécharger

Présentation Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 65 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 2 au 9 novembre 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories