En partenariat avec

Sondage 13/08/2012

Le bilan des 100 jours de François Hollande

57 % des Français estiment que François Hollande tient les engagements qu’il a pris pendant la campagne présidentielle, cette proportion s’établissant à 92 % parmi ses propres électeurs du premier tour, qui apparemment ne sont pas déçus. Parmi les mesures les plus populaires on notera : la diminution de la rémunération du Président de la République et des ministres de 30 % (82 % de satisfaction), puis le retrait d’Afghanistan des troupes combattantes d’ici fin 2012 (75 %), le retour partiel de la retraite à 60 ans (71 % et 84 % parmi les ouvriers, davantage concernés), l’encadrement des loyers (68 % et 63 % parmi les ruraux mais 75 % parmi les franciliens ) ou bien encore le recrutement de 1000 postes d’enseignants supplémentaires pour la rentrée et l’augmentation de l’ISF (67 % dans les deux cas). Le niveau de satisfaction est un peu moins élevé en ce qui concerne l’augmentation du SMIC de 2 % (59 % de satisfaits , 68 % parmi les CSP+ mais seulement 48 % auprès des ouvriers) et l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire de 25 % (56 % de satisfaits). Deux mesures sont en revanche majoritairement désapprouvées : la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires (61 % d’insatisfaits et même 75 % parmi les ouvriers, catégorie ayant le plus bénéficié de ce dispositif) et la mise en place d’une fiscalité plus élevée sur les droits de succession et les donations (64 % d’insatisfaits). Au total, 46 % des Français se déclarent satisfaits de l’action de François Hollande 100 jours après son entrée en fonction. Si ce résultat est relativement mitigé, rappelons qu’un an après son élection, seuls 28 % des Français étaient satisfaits de Nicolas Sarkozy et que la conjoncture que doit affronter le nouveau président de la République est très dégradée. 51 % des personnes interrogées pensent que les choses en France sont en train de changer plutôt en mal (soit une progression de cette perception de 30 points par rapport à juillet 2007, au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy) et seuls 17 % (- 28 points par rapport à 2007) qu’elles évoluent plutôt en bien. Dans ce climat très pessimiste et au regard des marges de manœuvre limitées qui existent, la confiance accordée à François Hollande et son gouvernement dans différents domaines est systématiquement minoritaire : seuls 40 % leur font plutôt confiance pour trouver des solutions avec les autres pays européens à la crise de la zone Euro, 33 % pour réduire la dette et le déficit public, 31 % pour lutter efficacement contre la désindustrialisation du pays et seulement 27 % pour faire reculer le chômage, priorité numéro des Français.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 6 au 8 août 2012.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories