En partenariat avec

Sondage 19/12/2013

Le climat politique à Paris

Les résultats de la première enquête du « baromètre Ifop-Fiducial des élections municipales 2014 » pour Paris-Match, Public Sénat et Sud Radio révèlent à Paris un rapport de forces favorable à la Gauche et à Anne Hidalgo.

En effet, dans le cadre d’une très forte bipolarisation gauche / droite, les listes du PS, PC et du PRG soutenues par Anne Hidalgo arrivent en tête au premier tour. Avec 39% d’intentions de vote, la première adjointe de Bertrand Delanoë devance au premier tour de justesse les listes UMP, UDI, Modem, soutenues par Nathalie Kosciusko-Morizet (38%). Au sein de la gauche, le score élevé des listes socialistes marginalise les listes EELV (6.5% des intentions de vote) et celles du PG (5%). En dépit d’un contexte national défavorable à l’exécutif, la candidate du Parti Socialiste demeure en tête et se rapproche du score obtenu par les listes soutenues par Bertrand Delanoë en 2008 (41.6%). Anne Hidalgo ne souffre pas pour l’instant d’un vote sanction d’électeurs déçus par François Hollande dont 84% expriment une intention de vote en sa faveur. La récente alliance UMP- UDI – Modem permet à NKM de progresser sensiblement comparée à la dernière enquête Ifop-Fiducial de septembre. Pour autant, cette alliance subit une déperdition de l’ordre de 6 points par rapport à la configuration testée dans la précédente enquête qui présentait des listes UDI, Modem et UMP séparées. Avec 9% des intentions de vote, les liste du Front National connaissent une progression nette comparée à la dernière élection présidentielle (6.2% en faveur de Marine Le Pen) et au résultat du FN enregistré lors des municipales de 2008 (3.2%).

A près de 3 mois du scrutin, les listes conduites par Wallerand de Saint Just s’avèrent ainsi en mesure de se maintenir au second tour et par-là de gêner l’UMP dans une partie des arrondissements parisiens (notamment ceux de l’Est et de Ouest).

Les résultats recueillis au deuxième tour confirment la dynamique en faveur d’Anne Hidalgo, dont les listes obtiendraient 52,5% des intentions de vote contre 47,5% en faveur des listes NKM .

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 920 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1030 personnes, représentatif de la population parisienne âgée de 18 ans et plus.. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par regroupement d'arrondissements. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 13 au 17 décembre 2013.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories