En partenariat avec

Sondage 15/03/2011

Le potentiel électoral de Marine Le Pen

Alors que les premiers sondages d’intention de vote réalisés ces dernières semaines ont révélé la progression de Marine Le Pen, le sondage Ifop pour France Soir réalisé les 10 et 11 mars confirme le potentiel électoral de la nouvelle Présidente du Front National qui semble bénéficier, à 13 mois du scrutin, de soutiens plus larges dans l’opinion en comparaison à ceux de son père, observés en 2006 . Ainsi, 27% des Français déclarent qu’il est « tout à fait » ou « plutôt probable » qu’ils accordent leur suffrage à Marine Le Pen alors même que son père n’obtenait que 17% en mars 2006 (soit également à 13 mois de l’élection présidentielle). A l’inverse, 73% des personnes interrogées jugent improbable un vote en faveur de la nouvelle Présidente du FN (dont 63% pas du tout probable).
Outre l’unanimité qu’elle suscite assez logiquement auprès des sympathisants de son parti (98%), on note que Marine Le Pen apparaît à l’heure actuelle comme potentiellement en mesure de capter 25% des personnes se déclarant proches de l’UMP. Et si elle recueille un potentiel électoral majoré auprès des catégories traditionnelles de l’électorat UMP (retraités : 32%, artisans commerçants : 38%), Marine Le Pen réalise également une nette percée chez les ouvriers (38%). Toutefois, l’écart de 10 points observé entre l’ancien Président du FN et sa fille porte essentiellement sur la part des personnes qualifiant ce vote FN comme « plutôt probable » (10% pour Jean-Marie Le Pen en 2006 contre 18% pour Marine le Pen), la part des votes FN « tout à fait probable » restant relativement stable (respectivement 7% et 9%). Le potentiel électoral ainsi mesuré par ce sondage Ifop/France Soir ne doit donc être confondu avec le nombre réel de bulletins FN qui seront déposés dans l’urne le jour du vote.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 956 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 10 au 11 mars 2011.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.