En partenariat avec

Sondage 19/01/2018

Le tableau de bord des personnalités – Janvier 2018

La vague de janvier du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par l’accroissement de la notoriété et de la popularité de Gérard Collomb en plein débat sur le projet de loi asile-immigration, livre les enseignements suivants.

Dans un classement des personnalités dominé par Nicolas Hulot (64% de bonnes opinions, -6), le président de la République demeure sur le podium. En troisième position avec 59% de bonnes opinions, Emmanuel Macron voit sa cote de popularité progresser de deux points, aidé en cela par des jugements plus favorables à son égard parmi les partisans de La République en Marche ((96%, +4) et les sympathisants de droite (62%, +7). Son Premier ministre ne connaît pas pareille fortune. La cote de popularité d’Edouard Philippe s’établit en effet à 52%, soit une baisse de 4 points par rapport au mois dernier. S’il est plus apprécié des proches de La République en Marche (80%, +4), l’autre tête de l’exécutif subit surtout un reflux de 14 points parmi les sympathisants de gauche (34%) et de 3 points parmi ceux de droite (57%). Notons également une baisse de 15 points dans les rangs des habitants des communes rurales quelques semaines après la formulation de son souhait d’abaisser la vitesse maximale autorisée sur les routes départementales.

Gérard Collomb apparaît comme le grand gagnant de la vague organisée ce mois-ci. Le ministre de l’Intérieur, sur le devant de la scène à quelques semaines de la présentation du projet de loi asile-immigration en conseil des ministres, enregistre en effet la plus forte progression ce mois-ci. 49% des Français déclarent en avoir une bonne opinion, soit un score en hausse de 8 points. A contrario, 25% des personnes interrogées en ont une mauvaise, tandis que 26% ne se positionnent pas à son sujet. Huit mois après sa prise de fonction près de la place Beauvau, l’ancien maire de Lyon domine par ailleurs deux de ces prédécesseurs dans les duels qui les confrontent auprès des Français. 51% d’entre eux déclarent en effet préférer Gérard Collomb à Manuel Valls, contre 36% adoptant la position opposée, alors que la sentence est la même dans son duel face à Brice Hortefeux (55%-26%). En revanche, le bilan de son action n’est pas suffisant pour supplanter Bernard Cazeneuve : 49% des personnes interrogées admettent en effet préférer ce dernier, tandis que 34% penchent pour Gérard Collomb.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 956 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau de diplôme) après stratification par département et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 12 au 13 janvier 2018.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.