Document à télécharger

Les résultats de l'étude

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, niveau d’éducation) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 31 octobre au 3 novembre 2018.

En partenariat avec

Sondage

Le tableau de bord des personnalités – Novembre 2018

La vague de novembre du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio montre à la fois un recul général du niveau d’approbation recueilli par le couple exécutif et un creusement de l’écart entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

 

  • Le classement des personnalités révèle une forte diminution de la proportion de bonnes opinions recueillies par Emmanuel Macron qui atteint son score le plus bas à 33% (-8 points par rapport à septembre 2018). Le recul concomitant du niveau de soutien à Edouard Philippe (50%, -3 points) ne suffit pas à enrayer le creusement de l’écart entre les deux têtes de l’exécutif, le Premier ministre distançant désormais le président de la République de 17 points. Placé d’ailleurs dans la perspective d’un duel avec la maire de Paris Anne Hidalgo, Edouard Philippe la devancerait nettement (58% vs 35%).

 

  • En outre, la vague de novembre est marquée par un nouveau recul de Jean-Luc Mélenchon dont la cote d’approbation s’établit désormais à 32%, soit une perte de 8 points ce mois-ci après un recul de même ampleur le mois dernier. De manière encore plus saillante, l’ancien ministre socialiste chute de 14 points en un mois chez les sympathisants de La France Insoumise (78% de bonnes opinions). Néanmoins, dans l’hypothèse d’un duel avec la présidente du Rassemblement National Marine Le Pen, le député des Bouches-du-Rhône l’emporterait toujours aussi largement (55% vs 31%).

 

  • Le président du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez ne tire pas profit des difficultés auxquelles est confronté l’exécutif ces dernières semaines : le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ne recueille plus que 33% de bonnes opinions (- 6 points en un mois). Ainsi, Laurent Wauquiez est désormais devancé par plusieurs autres personnalités de la droite telles que Xavier Bertrand (45%), Valérie Pécresse (42%), François Baroin (42%), Bruno Le Maire (41%) et Gérard Larcher (39%).

 

  • Enfin, le retour de Ségolène Royal sur la scène médiatique, à la faveur de la publication de son livre et des rumeurs la plaçant à la tête d’une liste aux prochaines élections européennes, semble lui profiter puisqu’elle remporterait un éventuel match retour du second tour de la présidentielle de 2007 face à Nicolas Sarkozy (50% vs 45%) et qu’elle se hisse en sixième position du classement (47% de bonnes opinions, score identique au mois d’octobre).

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi DGA -
Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.