En partenariat avec

Sondage 03/06/2015

Le tableau de bord politique – Juin 2015

La vague de mai du tableau de bord politique Ifop-Fiducial, marquée par la confirmation du sursaut de François Hollande, livre les enseignements suivants.

L’approbation de l’action de François Hollande comme Président de la République est toujours nettement minoritaire (28%, +2 par rapport à mai). Le chef de l’Etat confirme sa hausse du mois dernier (+1 entre avril et mai 2015) et se situe à un niveau qu’il n’avait plus atteint depuis 2013 hors circonstances exceptionnelles. François Hollande bénéficie en outre d’un soutien de plus en plus fort au sein de sa majorité (75% auprès des sympathisants du Parti Socialiste, +12), bien qu’il demeure minoritaire dans l’ensemble des segments sociodémographiques de la population. En dépit de la polémique autour de son absence aux commémorations russes de la victoire de 1945, le Président est toujours perçu comme défendant bien les intérêts nationaux à l’étranger par une large majorité de Français (61%, +1)

En pointe sur le projet de réforme du collège aux côtés de la Ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, le Premier ministre Manuel Valls subit de son côté un reflux de 3 points par rapport au mois dernier. 46% des Français approuvent néanmoins l’action du chef du gouvernement, ce qui le place à un niveau nettement au-dessus de celui du Président de la République. Manuel est toujours majoritaire au Parti Socialiste (78%, -7), et devient également majoritaire auprès des sympathisants d’Europe Ecologie Les Verts (51%, +4). S’agissant de ces traits d’image, le Premier Ministre est perçu par 58% des personnes interrogées comme dirigeant bien l’action de son gouvernement (stable). Si seulement 38% d’entre elles considèrent qu’il est capable de sortir le pays de la crise (+4), cette proportion est en hausse de 4 points par rapport au mois précédent.

Après des mois de stagnation, la crédibilité de l’opposition progresse de 3 points. L’alternative au gouvernement actuel n’est toujours pas majoritairement perçue comme capable de faire mieux si elle était au pouvoir : 39% des Français croient en ses capacités aujourd’hui. La crédibilité de l’opposition est cependant plus forte et en hausse auprès des sympathisants de l’UMP (71%, +1) et des sympathisants du Front National (52%, +2). < Cette semaine, les conversations des Français ont été principalement marquées par l’arrestation de neuf membres de la FIFA (Fédération International de Football Association) dans le cadre d’une enquête pour corruption (62% de citations). Le débat autour de la réforme du collège (54%) et l’entrée au Panthéon de quatre résistants (50%) ont également été évoqués par près d’une personne sur deux. Les affaires internes des partis politiques, le Congrès de l’UMP à Paris le 30 mai (12%) et le Congrès du Parti Socialiste à Poitiers du 5 au 7 juin prochain (9%), n’ont intéressé que peu de Français.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 29 au 30 juin 2015.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.