En partenariat avec

Sondage 06/11/2014

Le tableau de bord politique- Novembre 2014

Marquée par la baisse de la cote d’approbation de l’action de Manuel Valls, la vague de novembre du tableau de bord politique Ifop-Paris Match livre les enseignements suivants :      

– Les Français désapprouvent toujours majoritairement l’action du Président de la République. 19% des personnes interrogées semblent en accord avec la politique conduite par François Hollande, soit un résultat similaire au mois dernier (stable). En dehors de son propre camp (56% d’approbation parmi les sympathisants du Parti Socialiste, stable), l’approbation de l’action présidentielle se révèle minoritaire dans toutes les autres catégories de la population, y compris parmi les soutiens des mouvements proches de la majorité gouvernementale (21% auprès des sympathisants du Front de Gauche, -8 ; 26% auprès des sympathisants d’Europe Ecologie Les Verts, +2). L’absence de résultats économiques, constat toujours établi par une large majorité de Français (83%), semble en grande partie expliquer cette impopularité.       

– La remontée de Manuel Valls le mois dernier n’aura été qu’éphémère. La cote d’approbation de son action enregistre une baisse de 4 points et s’établit à 43%. S’il demeure à un niveau nettement au-dessus du Président de la République, le Premier ministre ne semble pas parvenir à enrayer la tendance à la régression observée depuis sa prise de fonction. Dans une séquence où il s’est voulu offensif sur le plan médiatique, se fait jour une dégradation de l’appréciation de son action auprès des sympathisants de gauche (50% d’approbation, -7 par rapport au mois dernier) et du Parti Socialiste (69%, -9) entraînant un mouvement de recentrage de sa popularité (59% auprès des sympathisants du MoDem, +10). Manuel Valls subit des reflux s’agissant des représentations qui lui sont associées par les Français. Seule une minorité d’entre eux considère notamment qu’il leur dit la vérité (43%, -2) et qu’il est proche de leurs préoccupations (42%, -4).      

– L’opposition retrouve très progressivement des couleurs, mais sa crédibilité demeure toujours minoritaire. 39% des Français jugent qu’elle ferait mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir, soit une proportion en hausse d’un point par rapport au mois précédent, tandis que 61% ne croient pas en ses capacités à faire mieux. Les sympathisants de l’UMP et du Front National se veulent cependant plus affirmatifs et convaincus : respectivement 69% (-2) et 54% (+7) d’entre eux déclarent que l’opposition mettrait en place une alternative plus efficace à l’action gouvernementale.       

– Les conversations des Français ont été principalement marquées par trois faits divers, à savoir le décès du PDG de TOTAL Christophe de Margerie (65% de citations), les agressions orchestrées par des individus armés et déguisés en clown (65%) et le décès de Rémi Fraisse, manifestant de 21 ans, lors d’affrontements autour du barrage de Sivens (65%). Les événements et débats internes aux partis politiques ont nettement moins été matière à discussions. C’est notamment le cas des dissensions au sein du Parti Socialiste concernant la politique conduite par le gouvernement (33%), de l’élection interne du Président de l’UMP opposant Bruno Le Maire, Hervé Mariton et Nicolas Sarkozy (20%) ou du débat autour du changement de nom du Parti Socialiste, de l’UMP et du Front National (14%), y compris auprès des sympathisants de ces formations politiques.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 30 au 31 octobre 2014.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories