En partenariat avec

Sondage 21/11/2010

Les Bordelais et l’entrée d’Alain Juppé au gouvernement

Seuls 34 % des Bordelais reprochent à Alain Juppé d’être entré au Gouvernement malgré sa promesse de se consacrer uniquement à la ville. Si le mécontentement est plus fort à gauche, on relèvera que près d’un sympathisant socialiste sur deux (48 %) n’en veut pas à Alain Juppé. Ce dernier bénéficie il est vrai d’un très bon bilan : 90 % des personnes interrogées estiment que la municipalité a accompli un « bon » (64 %) voire même un « excellent » travail (26 %). Interrogés sur l’impact de cette nomination 43 % des Bordelais pensent qu’elle n’aura pas de conséquence pour leur ville, quand 32 % anticipent des retombées positives et 25 % des conséquences négatives. Dans ce contexte, 76 % de ses administrés souhaitent qu’Alain Juppé se représente aux municipales en 2014, ce souhait étant nettement plus mitigé pour ce qui est des législatives en 2012 (54 %) seulement.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 504 personnes, représentatif de la population de Bordeaux âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 17 au 18 novembre 2010.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.