En partenariat avec

Sondage

Les couples et la « charge mentale » durant les voyages et les vacances

 

Alors que des millions de Français(es) s’apprêtent à partir pour se rendre sur leur lieu de villégiature, l’Ifop et le site Voyage avec Nous ont souhaité savoir si les différentes tâches liées à l’organisation des voyages et au déroulement des vacances étaient réparties équitablement entre les sexes.

 

Cette étude, la première à se pencher sur la charge mentale relatives aux congés estivaux, montre une nette continuité dans l’inégale distribution des tâches domestiques ou parentales au détriment des femmes, et ceci alors même que leurs conjoints sont censés être plus disponibles durant cette période de l’année synonyme de détente et de repos. Ainsi, deux femmes en couple sur trois (66%) disent en avoir fait plus que leur partenaire dans l’organisation des congés de cet été 2022, vacances durant lesquelles elles devraient, comme lors des années précédentes, assumer souvent l’essentiel du ménage, des repas ou de l’attention portée aux enfants.

 

 

Les chiffres clés de l’étude :

 

 

66% des Françaises disent en avoir fait plus cette année que leur conjoint dans l’organisation des voyages et des vacances contre 34% des hommes qui ont le même sentiment

 

48% des Françaises se chargent seules du choix de l’hébergement contre 26% des hommes

 

54% des femmes préparent les repas en vacances contre 24% des hommes

 

58% des hommes se chargent de conduire sur le trajet des vacances contre 18% des femmes

 

53% des femmes assument personnellement le ménage et l’entretien du lieu de villégiature contre 15% des hommes

 

78% des Françaises préparent les valises des enfants et 75% nettoient leur linge

 

41% des femmes se sont déjà disputées avec leur conjoint car il ne s’impliquait pas assez dans la préparation des vacances

 

 

Le point de vue de François Kraus, directeur du pôle « Genre et sexualités » à l’IFOP

 

“Cette enquête montre que les vacances, qu’il s’agisse de leur préparation ou de leur déroulement, n’échappent pas au privilège de genre qui veut que les hommes en fassent globalement moins que les femmes dans la plupart des tâches liées à la vie de couple et aux enfants. Même en congés, c’est à elles qu’il revient très majoritairement d’anticiper, de préparer et de gérer, à l’exception de la conduite de la voiture familiale qui demeure une chasse gardée masculine. En ce sens, il apparaît clairement que les femmes ne sont jamais autant en vacances que les hommes puisque durant cette période, pourtant associée à la détente et au repos, elles subissent toujours les inégalités de répartition des tâches déjà vécues au quotidien tout le reste de l’année. Malgré la plus grande disponibilité du conjoint, la trêve estivale ne parvient donc pas à rompre les modèles conjugaux et familiaux inégalitaires.”

 

CONTACTS :

 

Pour toute demande de renseignements à propos de cette étude ou pour obtenir des informations quant aux conditions de réalisation d’une enquête similaire, vous pouvez contacter directement François Kraus au 0661003776 ou au francois.kraus@ifop.com

 

 

 

Documents à télécharger

le rapport l'analyse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès de 1 099 personnes en couple, issues d’un échantillon de 1 503 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et
plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas au regard :
▪ De critères sociodémographiques : sexe, âge de l’individu, statut marital
▪ De critères socioprofessionnels : profession de l’individu
▪ De critères géographiques : région et taille de l’unité urbaine de la commune résidence
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 24 juin 2022.

Vos interlocuteurs

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Paul Cébille Chargé d’études - Opinion et Stratégies d’Entreprise

Documents à télécharger

le rapport l'analyse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès de 1 099 personnes en couple, issues d’un échantillon de 1 503 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et
plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas au regard :
▪ De critères sociodémographiques : sexe, âge de l’individu, statut marital
▪ De critères socioprofessionnels : profession de l’individu
▪ De critères géographiques : région et taille de l’unité urbaine de la commune résidence
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 24 juin 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories