En partenariat avec

Sondage 15/06/2014

Les Français et la crise au Front National

Alors que continue la crise ouverte au Front National, qui oppose Marine Le Pen à son père à la suite des récentes déclarations controversées de ce dernier sur son blog vidéo, plus de six Français sur dix (63%) considèrent la présence de ce dernier à la présidence d’honneur du FN comme un handicap pour le parti. Selon le sondage réalisé par l’Ifop pour Dimanche Ouest France sur ce sujet, ce sentiment n’épargne par les sympathisants de la formation d’extrême droite, qui estiment eux aussi, dans exactement les mêmes proportions (63%), que la présence de Jean-Marie Le Pen pénalise le parti. Ils ne sont, à l’inverse, que 16% à la considérer comme un avantage, et seulement un peu plus d’un sympathisant FN sur cinq (21%) ni comme un atout, ni comme un handicap pour le parti.

Dans ce contexte, le départ de Jean-Marie Le Pen est davantage souhaité que son maintien au Front National par les Français (34% contre 8%), mais ce sont surtout les sympathisants du FN qui souhaitent son départ, puisqu’une nette majorité (58%) se prononcent pour, quand moins d’un sympathisant sur cinq (19%) ne le souhaitent pas, et moins d’un quart (23%) reste indifférent sur cette question. Moins concernés par le sujet que les sympathisant frontistes, les Français dans leur ensemble, qui mettent le FN à distance et ne veulent pas se préoccuper de ses querelles internes, font preuve d’une bien plus grande indifférence : ils sont 58% à ne pas émettre d’avis favorable ou opposé au départ du président d’honneur du FN.

Le diagnostic formulé par une large majorité de Français, et de sympathisants du FN, selon lequel Jean-Marie Le Pen serait aujourd’hui un handicap se trouve partiellement validé par les résultats de la troisième question. En effet, 15% des personnes n’ayant voté pour le FN ni à la dernière présidentielle ni aux élections européennes de mai pourraient franchir le pas si le fondateur de ce parti venait à le quitter. La proportion de ceux qui se disent « tout à fait » prêts à basculer est beaucoup plus limitée (4%) mais, d’une part, ramené à l’ensemble du corps électoral cela représente tout de même un gain potentiel de 3 à 3,5 points – ce qui est loin d’être négligeable –, et d’autre part, le cercle plus large des électeurs moins décidés mais un jour potentiellement « gagnables » pour le Front National représente un vivier (beaucoup moins facile à convaincre) de 8 points supplémentaires si on ramène ce chiffre à l’ensemble de la population, ce qui donne une idée de l’assise maximale dont dispose aujourd’hui le « marinisme ». Sans surprise, cette attractivité potentielle d’un FN sans Jean-Marie Le Pen est plus forte parmi les sympathisants de l’UMP que chez les sympathisants de gauche (16% contre 9%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 11 au 12 juin 2014.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories