En partenariat avec

Sondage 29/08/2013

Les Français et le conflit en Syrie

55% des Français sont favorables à une intervention militaire des Nations-Unies en Syrie, dont 17% « tout à fait ». Interrogés par l’Ifop pour Le Figaro dans un contexte de vives tensions diplomatiques – engendrées par les suspicions d’attaque chimique de l’armée régulière syrienne sur son sol -, les Français apparaissent donc partagés sur le bien-fondé des hostilités, à l’instar des mesures précédentes : le soutien à une intervention internationale s’est échelonné entre 51% en février 2012 (date de la première enquête Ifop sur le sujet) et 59% en mai dernier. Le souhait d’un engagement ne progresse d’ailleurs que d’un point en un mois, et suscite toujours de forts clivages : si les sympathisants UMP (55% de soutien) et a fortiori du Parti socialiste (76%) soutiennent l’idée d’un engagement des Nations-Unies, seuls 48% des interviewés proches d’Europe Ecologie – Les Verts et 32% des sympathisants du FN – traditionnellement plus mesurés sur ces questions – partagent ce point de vue.

Le niveau d’adhésion à un engagement militaire de la France en Syrie, pour sa part minoritaire, apparaît également stable : 41% des Français y sont favorables, soit 1 point de moins qu’en juin 2012, et 1 point de plus que le mois dernier. Ce soutien de l’opinion publique à une intervention française est relativement faible, comparativement aux mesures similaires réalisées dans le cadre des guerres au Mali (soutenue à minima par 59% des Français) ou en Libye (soutenue en fin de conflit par 49% des Français). Depuis 1992, seuls deux autres conflits (ou préparatifs d’opérations) ont suscité une réserve aussi marquée chez les Français : il s’agit de l’Afghanistan et de l’Irak. Une majorité d’interviewés proches du PS soutient néanmoins l’éventualité d’un engagement (61%), contrairement aux personnes proches de l’UMP (40% de soutien seulement) ou du Front National (19%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 26 au 28 août 2013.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories