En partenariat avec

Dossier spécial

Les Français et l’épidémie de COVID-19

Quelques jours après la rentrée scolaire, 67% des Français se déclarent inquiets à l’égard d’eux-mêmes et de leur famille vis-à-vis de l’épidémie de COVID-19, soit une baisse de 6 points par rapport à août dernier. Si l’approche de la rentrée, et des nouvelles mesures sanitaires mises en place dans ce contexte, ont suscité une montée de l’inquiétude pendant la période estivale, le fait qu’elle soit légèrement moins importante après la rentrée est, peut-être, le signe que cette dernière s’est plutôt bien déroulée aux yeux des Français.

 

Par ailleurs, le niveau d’inquiétude vis-à-vis des conséquences économiques de l’épidémie demeure remarquablement stable depuis plusieurs mois, toujours à un niveau élevé : de 85% en mai dernier à 86% aujourd’hui.

 

Le niveau de confiance des Français dans le gouvernement réaffirme ce pessimisme pour l’avenir économique du pays, quand la situation sanitaire semble faire l’objet d’une inquiétude moins importante. En effet, 41% des Français déclarent faire confiance au gouvernement pour faire face efficacement au coronavirus, chiffre stable depuis plusieurs mois également (42% en mai, 41% en aout). Quant au taux de confiance dans le gouvernement pour aider les entreprises en difficulté, il est de 49%. S’il est plus élevé que le taux de confiance pour gérer la situation sanitaire, il se révèle en revanche moins stable, et connait ce mois-ci une baisse de 3 points.

 

L’application systématique des gestes barrières semble également se stabiliser par rapport à juillet dernier, à l’exception du port du masque dans les lieux publics, qui passe de 63% à 80% depuis l’extension de l’obligation du port de ce dernier dans certaines communes. Les gestes barrières les plus appliqués sont l’évitement de serrer la main à des inconnus, avec 85% de personnes déclarant le faire systématiquement (alors qu’ils sont seulement 64% à la faire pour les proches), le port du masque dans les lieux publics (80%) et le lavage des mains après avoir pris les transports en commun (79%). En revanche, le maintien d’une distance d’un mètre avec les individus croisés, est moins appliqué que les autres gestes barrières avec seulement 39% de Français déclarant y arriver systématiquement.

 

 

Pour poursuivre la lecture :

 

Les Français et le port du masque obligatoire

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 9 septembre 2020.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 9 septembre 2020.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories