En partenariat avec

Sondage

Les Français et les objets connectés

La quatrième vague de ce baromètre des objets connectés confirme la dynamique du glissement de la « performance » vers la « qualité de vie » observée lors de la dernière vague. Ainsi, l’attente de gain de temps poursuit sa baisse de l’année dernière (16% de citations, soit moins 4 points), alors que celle de l’amélioration du confort du foyer augmente encore (10%, plus 4 points depuis 2020).

Si le Covid a fortement modifié le rapport des Français au « chez soi », les objets connectés apparaissent à leurs yeux comme un moyen d’améliorer le confort de leur logement. C’est d’ailleurs la motivation première de l’achat de ces derniers (pour 58% des acheteurs d’objets connectés). Cette motivation arrive largement en tête devant le fait d’en offrir (45% de citations au total) et d’occuper son quotidien (44%), permettant une nouvelle fois de mettre en exergue l’aspect divertissant des objets connectés.

Après deux années de contraintes sanitaires, 59% des Français pensent qu’à l’avenir les objets connectés pourraient les aider à mieux vivre une telle situation, un résultat en augmentation depuis septembre 2020 (plus 6 points).

 

Au cours de l’année, ce sont 36% de Français qui ont fait l’acquisition d’objets connectés, le plus souvent pour eux-mêmes. On relève sur ce résultat un gap générationnel important puisque 51% des moins de 35 ans sont concernés, contre 31% des plus de 35 ans. Dans le détail, c’est encore une fois une grande victoire de la montre connectée (acquise par 40% des acheteurs d’objets connectés), suivi des Smart TV et des assistants vocaux dans des proportions proches (respectivement 24% et 20%).

 

Concernant la phase d’installation de l’objet connecté, la plupart des acheteurs parviennent à le faire seuls, notamment les plus jeunes (74% des moins de 35 ans contre 58% des 65 ans et plus). Les plus âgés font en effet davantage appel au service d’aide à la mise en place et à l’usage proposé par le vendeur (30% contre 21% des moins de 35 ans).

 

20% des Français ont l’intention d’offrir un objet connecté à Noël, score le plus bas depuis 2018. Il illustre tout de même l’existence d’un potentiel en la matière puisque 54% des acheteurs ayant acheté un objet connecté dans l’année pour en faire un cadeau se disent prêts à en racheter. Une population cible se détache toutefois : les 18-24 ans, qui se déclarent plus enclins à faire des objets connectés un produit phare des fêtes de fin d’année : ils sont en effet 37% à avoir l’intention d’en acheter à Noel, dont 20% pour l’offrir.

 

C’est le nouveau grand enjeu du secteur : le reconditionnement des objets connectés. Avec le développement de plateformes de seconde main dans divers secteurs (Vinted pour l’habillement par exemple), le secteur des objets connectés est particulièrement concerné par cet enjeu en raison de la pollution et de la rareté de ses composants, mais aussi du prix souvent élevé de tels produits. Alors que la propension des Français à acheter des produits reconditionnés dépassait le stade symbolique des 50% il y a un an, on mesure actuellement un léger reflux de cette idée dans l’opinion.

Noël apparait comme un moment propice à la manifestation de cette appétence pour le reconditionné puisque 53% des personnes ayant l’intention d’acheter un objet connecté pour l’occasion se disent séduits par ce mode de consommation, soit 10 points de plus que l’ensemble des Français.

 

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 26 au 27 octobre 2021.

Vos interlocuteurs

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Louise Jussian Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 26 au 27 octobre 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories