En partenariat avec

Sondage 10/05/2011

Les Français et l’héritage de François Mitterrand

Le 10 mai 1981, François Mitterrand devenait au terme du second tour de l’élection présidentielle le premier Président de gauche de la Vème République. 30 ans après cette élection historique, 27% des Français interrogés dans un sondage réalisé pour France Soir estiment aujourd’hui qu’entre le moment où François Mitterrand est devenu Président et le moment où il a quitté ses fonctions, leur vie a changé plutôt en bien. A l’inverse, 44% des personnes interrogées estiment qu’elle a changé plutôt en mal, et enfin 29% qu’elle n’a pas changé. Pour mémoire, au lendemain de sa mort en janvier 1996, moins critiques, 34% des Français interrogés par l’Ifop pour le Journal du Dimanche jugeaient que leur vie avait changé en bien.

Dans le détail, les sympathisants socialistes sont sans surprise plus bienveillants s’agissant de l’influence des deux septennats : 55% considèrent que leur vie a évolué positivement contre 33% pensant qu’elle a changé en mal, tandis que les soutiens de l’UMP ne sont que 11% à reconnaître l’impact positif de la période mitterrandienne sur leur vie.

A moins d’un an du scrutin de 2012, et en pleine campagne pour la primaire du Parti socialiste, près d’un Français sur quatre fait de Dominique Strauss-Kahn l’héritier le plus fidèle de François Mitterrand (22%). Même si aucun écart n’émerge réellement, il devance au classement François Hollande et Lionel Jospin, tous deux cités par 19% des interviewés. Un peu en retrait, Jack Lang (14%), Laurent Fabius (10%) mais surtout Martine Aubry (9%) et Ségolène Royal (7%) s’avèrent moins cités. Auprès des sympathisants du Parti socialiste, c’est de nouveau le directeur du FMI qui fait figure d’héritier le plus crédible (27%). Il devance nettement François Hollande et Lionel Jospin (respectivement 22% et 20%), quand Martine Aubry convainc davantage ses soutiens (13%) que les Français en général.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1042 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 3 au 5 mai 2011.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories