En partenariat avec

Sondage 15/10/2009

Les Français et l’immobilier – 4ème trimestre 2009

L’Observatoire de la Fnaim s’enrichit d’une enquête visant à mesurer l’opinion des Français à l’égard du marché immobilier.

Début octobre, les Français affichent un moral plutôt morose à l’égard du marché immobilier : une part limitée d’entre eux, 39%, estime que la situation est propice à l’achat. Ils sont encore plus pessimistes du point de vue de la vente (90 % estime que la situation n’est pas favorable à la vente dont 49% pas du tout favorable). En particulier, la plupart des Français ont le sentiment qu’il est difficile d’obtenir un crédit immobilier (80%, dont 34% pas du tout facile). Par ailleurs, alors qu’ils ne sont que 9% à avoir fait une demande de crédit, une majorité perçoit les taux actuels comme non attractifs (54% contre 43% qui les trouvent attractifs).

La baisse des prix est bien perçue par la clientèle et leur semble arriver à son terme : questionnés sur l’évolution des prix de l’immobilier, 47% ont conscience de la baisse des prix au cours des 6 derniers mois. En termes d’évolution envisagée, cette baisse semble enrayée : la majorité opte pour une stabilité (57%), les autres se partageant entre deux blocs équivalents (les prix vont augmenter: 23% / vont diminuer: 20%), montrant ainsi que très peu anticipent une reprise rapide.

Avec 18% de Français qui déclarent avoir l’intention d’acheter un bien immobilier, les perspectives sont plutôt encourageantes en matière d’activité : 6% envisagent un achat à moyen terme (12 prochains mois) et 12% dans les 3 prochaines années. Par ailleurs, 15% aimeraient mais ne le peuvent pas. Concernant les critères de choix valorisés par les ménages, la performance énergétique du logement apparaît primordiale aujourd’hui (84%, dont 45% de très important), même si, dans la réalité, ce critère de choix peut être jugé secondaire lors de l’acte d’achat. L’impact du trajet domicile-lieu de travail représente également un autre élément incontournable dans la prise de décision d’acheteur potentiel, que ce soit d’un point de vue temps de transport ou coût.

Les achats sont freinés essentiellement par des contraintes budgétaires, la plupart des Français déclarant avoir un apport personnel insuffisant (62%), frein évoqué plus largement par ceux qui hésitent; mais ils sont aussi nombreux à citer les difficultés à obtenir un crédit (55%), ou encore un taux d’endettement trop important (42%). Ces contraintes budgétaires sont à relier aux difficultés rencontrées par les Français à faire face aux besoins de la vie quotidienne (63%, dont 21% y faisant face avec beaucoup de difficultés, voire n’y arrivent pas du tout). Ils sont nombreux également à s’exprimer sur les craintes quant à l’avenir qui peuvent freiner ou retarder leurs projets en général, et immobilier en particulier.

Au-delà de ces aspects budgétaires, la perception d’un marché limité en termes d’offre constitue un autre frein majeur: 51% ont des difficultés à trouver un bien qui leur plaît et 40%perçoivent l’offre de bien insuffisante.

Parmi les raisons qui inciteraient les acheteurs potentiels à concrétiser leur projet d’achat immobilier, ce sont les facilités de crédit qui sont plébiscitées: taux de crédit intéressants (81%), déductions fiscales des emprunts (79%), prêts à taux zéro (76%), assouplissement des conditions de crédit (70%)…

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 871 personnes, représentatif de la population française âgée de 25 ans et plus.. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) les 1er et 2 octobre 2009..

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories