En partenariat avec

Sondage 13/02/2015

Notoriété de l’obligation de s’équiper d’un détecteur autonome avertisseur de fumée

9 Français sur 10 (91%) sont au courant de l’obligation légale d’équiper chaque lieu d’habitation d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF), à compter du 8 mars 2015. Plus précisément, 81 % savent que la responsabilité de l’installation d’un DAAF revient au propriétaire du logement.  

La responsabilité de l’installation d’un détecteur de fumée, qui incombe au propriétaire du logement, apparaît plus confidentielle au sein des locataires : 17% d’entre eux ont entendu parler de l’obligation d’équipement mais ignoraient qu’il revenait au propriétaire d’effectuer l’installation du détecteur (+7 points par rapport à l’ensemble des Français). 

84% des Français sont favorables à cette nouvelle réglementation dont près de la moitié (46%) qui font part d’une forte adhésion. Seuls 16% des Français se disent défavorables à la réglementation dont 6% tout à fait défavorables. 

L’adhésion à la réglementation s’accroît selon la densité de sa zone d’habitation probablement dans la mesure où cette densité augmente le risque qu’un incendie se déclarant dans une habitation voisine se propage à son propre logement. En effet, les habitants de l’agglomération parisienne apparaissent plus nombreux que la moyenne des Français à exprimer une forte adhésion à l’obligation d’équipement en DAAF (54%, +8 points), contrairement aux habitants de zones rurales (41%, -4 points). Dans cette même logique, les Français vivant en appartement se montrent plus nombreux à exprimer une forte adhésion à la réglementation sur les DAAF (52%), que les français habitant une maison individuelle (43%).  

Malgré la forte notoriété de la réglementation, plus de la moitié des Français vivent actuellement dans un logement pas équipé d’un DAAF. Alors que chaque lieu d’habitation devra être équipé d’un DAAF à compter du 8 mars 2015, seuls 44% des Français déclarent vivre dans un logement disposant d’au moins un détecteur. 

On observe un plus fort taux d’équipement en détecteurs de fumée parmi les personnes habitant une maison individuelle (50%) que parmi les personnes habitant en appartement (37%). Les Français propriétaires de leur logement sont également plus couramment équipés (48%) que les locataires (37%). 

Par ailleurs, plus les individus occupent des logements grands, plus ces logements sont équipés d’un détecteur de fumée. 38% des répondants vivant dans des logements de moins de 100 m² déclarent y avoir installé un détecteur, contre 52% des occupants d’un logement de 100 m² et plus. La présence d’enfants au sein du foyer entraîne également un plus fort taux d’équipement : 57% des répondants vivant avec deux enfants ou plus disposent d’un DAAF dans leur logement (+13 points).  

Les trois quarts des Français vivant actuellement dans un logement ne disposant pas d’un détecteur de fumée ont l’intention d’en installer un (74%) dont 58% avant le 8 mars 2015 et 16 % après. Suivant des dynamiques semblables au taux d’équipement en DAAF, l’intention de s’équiper se révèle plus prégnante au sein des occupants de maisons (79%) que des occupants d’appartements (70%) ; parmi les propriétaires (86%) que parmi les locataires (60%) ; parmi les personnes vivant avec deux enfants et plus (86%, +12 points) et chez les habitants de l’agglomération parisienne (79%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 10 au 12 janvier 2015.

Votre interlocuteur

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate & Work Experience

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories