En partenariat avec

Sondage

Notoriété et adhésion aux thèses de la pensée « woke » parmi les Français

Apparu aux Etats-Unis, le terme « woke » (dérivé du verbe « wake », pour décrire un état d’éveil face à l’injustice subie par les minorités) arrive doucement en France. Les concepts et notions qui y sont rattachées infusent encore lentement dans notre pays, comme le mesure notre sondage Ifop pour l’Express, la plupart étant connus seulement d’une minorité de la population.

 

Un peu plus de la moitié des Français a entendu parler de l’écriture inclusive (58%), des études de genre (57%), du privilège blanc (56%), de la culture du viol (56%) ou du racisme systémique (52%). A noter que pour chacun de ces items, la proportion des Français voyant de quoi il s’agit est contenue entre un quart et un tiers d’entre eux. L’ensemble des autres concepts dont la notoriété a été mesurée par notre étude ne sont connues que d’une minorité des Français, et notamment la pensée woke elle-même (14% de notoriété dont 6% de Français voyant de quoi il s’agit).

 

Même parmi les Français connaissant ces notions, celles-ci ne sont pas approuvées par une majorité, qu’il s’agisse des luttes en non-mixité (45%) de l’écriture inclusive (37%) ou de la cancel culture (28%). Ce qui correspond, sur l’ensemble des Français, à une approbation allant d’1% à 13% seulement. A nouveau parmi les Français voyant de quoi relèvent ces concepts, la plupart considèrent que la masculinité toxique (64%) et la culture du viol (64%) correspondent à une réalité au sein de la société française. Ils sont plus partagés concernant le racisme systémique (54%) ou le privilège blanc (46%). Là aussi, ramenés sur l’ensemble des Français, ces proportions deviennent très minoritaires (pour s’établir entre 11% et 19%).

 

De manière générale, le niveau de diplôme conditionne assez fortement la connaissance de ces différents sujets (mieux connus des plus diplômés). Sans surprise, des écarts générationnels s’observent également pour certains items sur ces thématiques émergentes. Enfin, les plus gros scores d’adhésion aux différents constats se retrouvent chez les jeunes et les femmes.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 23 au 24 février 2021.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Gautier Jardon Chargé d’études – Département Opinion et Stratégies d’Entreprise

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 23 au 24 février 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories