En partenariat avec

Sondage 20/01/2011

Regard croisé France/Allemagne sur la dette publique et la situation économique en Europe

Le sondage Ifop réalisée par l’Ifop pour la Friedrich Ebert Stiftung et la Fondation Jean Jaurès démontre que l’inquiétude face à la dette publique atteint aujourd’hui un niveau très élevé en France (87%) comme en Allemagne (80%), même si la crainte est plus prégnante en France eu égard à l’état des finances publiques.

A l’heure où les responsables politiques français et allemands parlent d’harmonisation fiscale et de convergence économique, ce constat commun constitue un point de départ intéressant. Néanmoins, les avis divergent rapidement lorsque l’on évoque l’hypothèse du risque souverain pour son propre pays. Près des deux tiers des Français (63 %) estiment ainsi que leur pays pourrait connaître dans les prochains mois ou les prochaines années la même situation que la Grèce ou l’Irlande contre « seulement » 46 % des Allemands. Ce décalage montre que derrière une inquiétude commune concernant la dette, le sentiment de vulnérabilité n’est pas du tout le même en France et en Allemagne.

Dans ce contexte, Français (65 %) et plus encore Allemands (78 %) seraient largement favorables à la mise en place d’une validation du budget des pays européens par la commission européenne préalablement à leur adoption par les parlements nationaux, car « cela permettrait d’obliger les Etats à présenter des budgets à l’équilibre et de réduire leur endettement ». Autant les deux populations se montrent viscéralement attachées à certains attributs de la souveraineté nationale et à une diplomatie indépendante (seuls 14 % des Allemands et 17 % des Français souhaiteraient par exemple que nos deux pays fassent siège commun au FMI ou lors des G8 et des G20), autant elles semblent très en demande d’un encadrement par l’UE de la politique budgétaire de leur Etat.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 809 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et 801 personnes, représentatif de la population allemande âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) en France du 7 au 9 décembre 2010 et en Allemagne du 3 au 8 décembre 2010.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories