Entretien 23/06/2020

“Le fait que 100% des français veulent revenir est essentiel, cela montre bien que la vie prend le pas sur la survie.”

Pierre-Henri Deballon, CEO de Weezevent, fournisseur de solutions de billetterie à des milliers d’organisateurs en France, revient pour nous sur les résultats d’une étude sur les Français et la reprise des activités de divertissement événementiel, post-confinement.

 

Pouvez-vous vous présenter et nous indiquer les raisons qui vous ont poussé à commander à Ifop une étude sur les Français et la reprise des activités de divertissement événementiel, post-confinement ?

 

Weezevent fournit des solutions de billetterie à des milliers d’organisateurs en France, l’événementiel ayant été impacté en premier par la crise du COVID-19, nos clients souffrent beaucoup et nous avec eux. Si notre métier est de fournir les meilleurs technologies possibles, il est aussi d’accompagner les producteurs d’événements avec du conseil. C’est tout le travail de nos équipes, et, il nous semblait important dans ce cadre d’apporter des données pertinentes dans cette grande phase d’incertitude afin que les structures événementielles puissent prendre les bonnes décisions. Afin de gagner du temps, nous avons voulu faire appel à un institut reconnu, ce qui était essentiel pour que cette enquête soit reprise et qu’ainsi on puisse faire entendre les difficultés de notre filière.

 

9 Français sur 10 déclarent être inquiets à l’idée de participer de nouveau à des événements, mais 100% déclarent tout de même qu’ils s’y rendront de nouveau à échéance plus ou moins proche. Comment peut-on expliquer cette ambivalence entre inquiétude et manque ?

 

Il nous semble chez Weezevent que c’est très logique, le climat a été, et reste encore anxiogène. Aussi que les gens soient inquiets est logique. Nous avons tous été déstabilisés par cette crise et le confinement imposé. Maintenant les niveaux d’inquiétude sont très disparates et on sent que la confiance revient. Le fait que 100% veulent revenir est essentiel, cela montre bien que la vie prend le pas sur la survie. Le sel de l’événement manque et l’activité va reprendre !

 

Désormais, 1 Français sur 5 se dit prêt à payer pour avoir accès à une version numérique d’un événement. Quelles perspectives cette posture ouvre-t-elle, selon vous, pour la filière de l’évènementiel ?

 

A notre sens, cela souligne que l’événementiel comme tous les secteurs doit continuellement se repenser, innover, finalement vivre avec son temps. Néanmoins, si ce chiffre ouvre des perspectives, il reste assez marginal encore, et peut comme l’étude l’a souligné être dans certains cas contre-productif en dissuadant les personnes de se rendre physiquement dans un événement. Personnellement je crois que nous sommes déjà abreuvés d’écran, et que la raison d’être d’un événement, c’est la rencontre, la chaleur humaine, l’odeur des frites, les cris d’un stade, les lumières qui scintillent, les amis et collègues qui se retrouvent. Finalement tout ce qu’on ne retrouve pas devant son ordinateur. Notre vision chez Weezevent est que le digital est un media supplémentaire, un outil en plus que les organisateurs doivent saisir mais il nous paraît dangereux et illusoire de perdre la finalité et la raison d’être de notre secteur : créer des souvenirs mémorables. La technologie doit être un outil et non une finalité, nos solutions de cashless qui permettent à des organisateurs d’événements de facilement gérer les ventes de produits dérivés, nourritures, boissons sont pensées ainsi, tout comme notre logiciel de billetterie.

 

Votre interlocuteur

Isabelle Trévilly Directrice du Pôle Média & Digital

plus d'entretiens

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories