En partenariat avec

Sondage 22/03/2011

Les agressions à caractère homophobe

Alors que la loi pénalise depuis sept ans les insultes et les agressions à caractère homophobe, la police nationale déclare n’avoir aucune donnée statistique sur le sujet. Le magazine Têtu a donc commandé à l’Ifop la première grande enquête de victimisation auprès de la population homosexuelle en France.
Les réponses recueillies par notre enquête sont riches d’enseignement :
– Un tiers des gays et bisexuels interrogés ont déjà fait l’objet d’insultes à caractère homophobe (31%), sachant que leur proportion monte à 48% chez les personnes exclusivement homosexuel(e)s. En effet, les bisexuel(e)s – qui affirment généralement moins leur identité sexuelle – sont beaucoup moins nombreux à être victimes de ce type d’agression (12%).
– 14% des gays et bisexuels déclarent avoir été victime d’une agression physique homophobe. Là aussi, la proportion de victimes d’agressions à caractère homophobe varie en fonction du degré d’affirmation de son identité sexuelle : 24% chez les homosexuel(e)s, 5% chez les bisexuel(e)s.
Un des principaux enseignements de cette enquête est que les agressions verbales à caractère homophobe sont plus fréquentes que les agressions à caractère raciste.
 – En effet, si l’on compare ces résultats à une enquête réalisée pour le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) auprès de minorités visibles, on note que les agressions verbales à caractère homophobe (31%) sont plus répandues que les agressions liées à la couleur de peau (25%).
– De même, le nombre de gays, bisexuel(le)s et lesbiennes à avoir fait l’objet d’agressions physiques à caractère homophobe est beaucoup plus élevé (14%) que le nombre de personnes appartenant à une minorité visible déclarant avoir été victime de violence physique (7%).

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 439 gays, bisexuel(le)s ou lesbiennes, extrait d’un échantillon national représentatif de 6867 Français âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, région, catégorie d’agglomération) appliqués sur l’ensemble des Français âgés de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 1er au 24 février 2011.

Votre interlocuteur

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories