Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 09.06.2017

« Les Français, l’immobilier, et le contexte politique »

Pour la 3ème année consécutive, le réseau immobilier OptimHome s’attache, par le biais d’une étude menée avec l’Ifop, à connaître la perception des Français concernant le marché de l’immobilier et de leurs attentes à l’égard des professionnels de l’immobilier. L'étude menée cette année a été élargie afin de mieux comprendre l’impact du contexte politique sur les particuliers ayant un projet d’achat ou de vente d’un bien immobilier et de mieux cerner leur position et leur connaissance face à certaines propositions annoncées par les candidats à l’élection présidentielle pour l’immobilier et le logement.

L'étude démontre que l’image des professionnels de l’immobilier progresse significativement par rapport aux deux dernières années. Désormais 61% des Français sondés en ont une bonne image (+6 pts vs 2016 et +7 pts vs 2015).

Par ailleurs, les intentions d’achat et de vente d’un bien immobilier sont très stables d’une année sur l’autre : 24% des sondés envisagent de faire l’acquisition d’un bien immobilier dans les 24 prochains mois (même score qu’en 2016 et +1pt vs 2015) et 8% comptent vendre un bien au cours des douze mois à venir (-1 point vs 2016 et 2015). A noter que le recours à un professionnel de l’immobilier dans le cadre de l’acquisition ou d’une vente d’une résidence principale s’inscrit de nouveau à la hausse : 65% des personnes ayant acheté un bien et 70% des vendeurs (+7pts) au cours des 3 dernières années ont eu recours à un professionnel, et plus des trois quarts d'entre eux ont été satisfaits de cette prestation (77%).
 
Le contexte politique et économique est perçu comme globalement favorable aux achats immobiliers. Malgré les incertitudes politiques (l’enquête ayant été réalisée juste avant le premier tour de l’élection présidentielle alors que les intentions de vote étaient très serrées entre 4 candidats) et économiques (la reprise économique est encore timide), 60% des sondés considèrent que le contexte politique et économique actuel est propice à l’achat d’un bien immobilier.
L’immobilier, considéré comme grand absent de la campagne présidentielle, ne doit pas être occulté une seconde fois lors de la campagne pour les élections législatives. 75% estiment en effet que les enjeux relatifs au logement et à l’immobilier n’ont pas été assez abordés lors de la Campagne présidentielle. Ces enjeux sont pourtant prépondérants à leurs yeux, une proportion identique (75%) souhaitant qu’ils soient abordés lors de la campagne pour les législatives de juin 2017.

Echantillon de 1501 personnes, représentatif de la population française âgée de 25 à 65 ans.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 20 au 24 avril 2017.

AVEC:  OPTIMHOME

Nous contacter

Romain Bendavid :
Directeur de Clientèle Senior - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email
Lucile BELMONT :
Chargée d'études
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38